Ecoutez Radio Sputnik
    La Seine

    Du béton déversé par Vinci directement dans les eaux de la Seine à Nanterre (images)

    © Sputnik . Nathalia Seliverstova
    France
    URL courte
    11885

    Sur le site d’une centrale à béton de Nanterre, qui alimente le chantier d’extension du RER E-Eole La Défense, les eaux de nettoyage des cuves des bétonnières portées étaient déversées directement dans la Seine, selon une enquête d’Europe 1. Selon les gardes-pêche, ces rejets de béton sont effectués systématiquement depuis début 2018.

    Un rejet de ciment dans les eaux de la Seine a été découvert en mars par un garde-pêche assermenté de l'association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique (AAPMA 92 & 75 Ouest) lors d'une inspection de routine sur les berges de la Seine, relate Europe 1.

    Cette pollution a notamment été constatée à Nanterre, sur le site de fabrication du béton qui alimente le chantier d'extension du RER E-Eole La Défense, qui doit prolonger cette ligne vers l'ouest de Paris. La centrale à béton en question appartient à Vinci Construction, dont le siège se situe à quelques centaines de mètres seulement.

    Selon les gardes-pêche cités par la radio, ces rejets de béton ne datent pas d'hier, mais sont effectués systématiquement depuis début 2018.

    «Par souci d'économie, ils se permettent de rejeter des déchets non traités. On ne peut plus se permettre de tels actes contre l'environnement, je trouve cela inadmissible», d'après un responsable de la brigade fédérale parisienne de la protection du milieu aquatique.

    Sollicité par Europe 1, le groupe Vinci indique avoir été alerté de cet incident le jour de la découverte, et avoir lancé une enquête interne, tout en supposant que: «le système permettant le recyclage des eaux de nettoyage était plein, et donc hors service.» À Nanterre, la société assure avoir pris des mesures pour stopper la pollution et tenter de nettoyer la berge.

    Au demeurant, l'association AAPMA 92 & 75 Ouest et la Fédération de Paris pour la pêche et la protection du milieu aquatique ont déposé plainte pour abandon de déchet, rejet en eau douce de substance nuisible au poisson et destruction de frayère.

    Lire aussi:

    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    Tags:
    béton, pollution, Seine, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik