Ecoutez Radio Sputnik
    Notre-Dame de Paris

    La moitié des dons pour Notre-Dame pourraient servir à d'autres édifices religieux

    © Sputnik . Доминик Бутен
    France
    URL courte
    699155

    Les fonds pour la reconstruction Notre-Dame ne seraient plus un souci, selon les informations de la chaîne de TV France 2, car la somme promise vient d’atteindre le milliard d’euros. La chaîne ajoute que les près de 500 millions d’euros en surplus pourraient être dépensés pour des travaux de restauration d’édifice de «toutes religions confondues».

    Texte mis à jour le 29 avril à 13:50

    L'afflux de dons pour les travaux titanesques de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, après l'incendie qui l'a ravagée le 15 avril, ne faiblit pas. Il vient déjà d'atteindre la somme d'un milliard d'euros, ce qui dépasse de presque 500 millions d'euros la somme nécessaire. Le président de l'Observatoire du patrimoine religieux (OPR), Édouard de Lamaze, aimerait que le reste soit utilisé pour la rénovation d'autres édifices religieux.

    «Vous avez 5.000 édifices religieux, en France, qui sont en péril et 500 qui sont en état de destruction complète et qu'il faudrait remonter pour pouvoir les faire revivre», explique Édouard de Lamaze au micro de France 2.

    ​La question de la destination des dons, qui dépassent le montant total de la facture, se pose déjà, assure France 2. Certains spécialistes ont déjà évoqué la solution de les attribuer à d'autres monuments religieux, toutes religions confondues, pour des travaux similaires, ajoute la chaîne.

    «Si, par miracle et avec beaucoup de réserves, il y avait trop d'argent, on ira proposer aux grands donateurs de participer à des projets qui sont similaires ou semblables», avait promis Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du Patrimoine, cité par BFMTV.

    Quatre organismes, dont la Fondation Notre-Dame, la Fondation du patrimoine, la Fondation de France ainsi que le Centre des musées nationaux, sont chargés de collecter ces dons. Parmi les diverses grandes fortunes et les grands groupes industriels français, sans compter les entreprises étrangères, qui ont annoncé leurs dons pour la reconstruction de la cathédrale figure la famille propriétaire de L'Oréal, les Bettencourt-Meyers, la famille Arnault et le groupe de luxe LVMH, ainsi que Total et la famille Pinault (Kering). Plusieurs régions françaises ont aussi contribué, plus modestement, à l'effort.

    Un incendie s'est déclaré lundi 15 avril dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le procureur de la République de Paris a indiqué mardi 16 avril que la piste accidentelle était privilégiée. Selon les pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d'Europe. Le Président Macron a annoncé le 16 avril qu'il voulait que la cathédrale soit rebâtie d'ici cinq ans.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    polémique, fonds, cathédrale, restauration, incendie, cathédrale Notre-Dame de Paris, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik