France
URL courte
33372
S'abonner

Lors de sa grande conférence de presse du 25 avril, Emmanuel Macron a déclaré vouloir inciter les Français à «travailler davantage». Il n’est toutefois pas question de supprimer un jour férié ni d’augmenter l’âge de départ à la retraite.

Comme prévu dans son projet d'allocution prévu pour le 15 avril, finalement annulée en raison de l'incendie de Notre-Dame, le Président de la République a déclaré le 25 avril, lors de sa conférence de presse donnée à l'issue du Grand débat national, vouloir encourager les Français à «travailler davantage».

Il a toutefois rejeté l'idée de supprimer un jour férié ainsi que d'allonger la durée hebdomadaire légale de temps de travail, laquelle restera à 35 heures. M. Macron n'est pas non plus favorable à l'augmentation de l'âge de départ à la retraite.

Le Président de la République souhaite en réalité inciter les Français à travailler plus sans les y obliger.

«Travailler plus, ça peut se faire d'une autre manière. C'est d'allonger la durée des cotisations et de laisser le libre choix», a-t-il alors indiqué.

Selon lui, c'est la prospérité de la France et des Français qui dépend de la durée du travail.

«Quand je nous regarde et que je nous compare à nos voisins, aux autres pays de l'OCDE, on travaille moins par rapport à la vie toute entière et on travaille moins rapporté à l'année […] Le différentiel que nous avons de création de richesses et donc de revenus pour nos concitoyens, il est lié à ce travail en moins», a-t-il martelé.

Dans le cadre de sa réforme des retraites, Emmanuel Macron veut mettre en œuvre un système «universel» qui remplacera les 42 régimes différents existant aujourd'hui en France. En cas d'adoption de la loi cette année, le nouveau système entrerait en vigueur le 1er janvier 2025. La première génération concernée serait celle née en 1963.

Lire aussi:

Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Tags:
grand débat, travail, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook