Ecoutez Radio Sputnik
    Notre-Dame

    Un simple vent fort pourrait entraîner «l'effondrement d'une partie» de Notre-Dame

    © AFP 2019 Geoffroy VAN DER HASSELT
    France
    URL courte
    Incendie à Notre-Dame de Paris (138)
    13215
    S'abonner

    Selon l’ingénieur italien à l’origine du rapport sur les risques d’incendie à Notre-Dame de Paris publié en 2016, la cathédrale ne peut plus résister à des vents de 90 km/h et les parties hautes de la nef pourraient s’effondrer en cas de tempête.

    Après l'incendie qui a ravagé Notre-Dame il y a presque deux semaines, l'ingénieur et spécialiste en mécanique à l'Université de Versailles Paolo Vannucci, qui avait rédigé en 2016 un rapport sur les risques d'incendie à Notre-Dame, a exprimé son inquiétude concernant la résistance de la structure aux vents violents.

    «Il y a une importante perte de résistance au vent, de l'ordre de 60%. La vitesse des vents critiques que la cathédrale pouvait supporter avant un effondrement des voûtes était de 222 km/h avant l'incendie. Elle n'est plus que de 90 km/h aujourd'hui!», a-t-il déclaré dans une interview accordée au magazine spécialisé Batiactu.

    Et d'ajouter: «Il existe bien sûr des incertitudes sur ces données, mais Notre-Dame a réellement perdu de sa capacité de résistance. Et cette situation va perdurer pendant les semaines ou les mois qui viennent. Les voûtes ont été exposées à des hautes températures, et les pierres et mortiers ont subi des dommages. La résistance en compression a été amoindrie».

    Dans une interview accordée à l'AFP, l'ingénieur n'a également pas exclu qu'«une violente tempête puisse, en l'état actuel, entraîner l'effondrement d'une partie du clair-étage», c'est-à-dire la rangée supérieure des murs de la nef ornée de vitraux, tout en soulignant qu'il s'agit de simples hypothèses tant que l'état de la structure n'est pas précisément connu.

    Un incendie s'est déclaré lundi 15 avril dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le procureur de la République de Paris a indiqué mardi 16 avril que la piste accidentelle était privilégiée. Selon les pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d'Europe. Le Président Macron a annoncé le 16 avril qu'il voulait que la cathédrale soit rebâtie d'ici cinq ans.

    Dossier:
    Incendie à Notre-Dame de Paris (138)
    Tags:
    incendie, effondrement, cathédrale Notre-Dame de Paris, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik