Ecoutez Radio Sputnik
    Christophe Castaner

    La réponse de Castaner à la vague de morts volontaires dans la police

    © AP Photo / Francois Mori
    France
    URL courte
    16447
    S'abonner

    Le ministre de l'Intérieur lance lundi 29 avril une cellule de prévention afin de lutter contre le suicide, qui est largement dénoncé par les syndicats et qui touche les forces de l’ordre dont de nombreux membres ont mis fin à leurs jours dernièrement.

    Christophe Castaner inaugure ce lundi 29 avril une «cellule alerte prévention» espérant remédier au problème des membres des forces de l'ordre qui s'ôtent la vie. Il en avait fait l'annonce le 12 avril, affirmant «haut et fort» que le phénomène ne serait «jamais une fatalité» pour la police et la gendarmerie. Qui plus est, il est prévu d'accélérer la réalisation de ce plan.

    Ainsi, Libération rappelle qu'une ligne téléphonique de soutien psychologique existe d'ores et déjà pour les agents en souffrance, mais précise qu'à partir du mois de juin, elle sera ouverte 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. En outre, une rencontre doit avoir lieu prochainement avec les syndicats qui ont leur rôle à jouer, a indiqué le ministère.

    La nouvelle cellule sera dirigée par Noémie Angel, membre de l'Inspection générale de l'administration (IGA), et sera notamment chargée de faire des propositions au ministre de l'Intérieur.

    Depuis début janvier, 28 policiers se sont donné la mort. En 2018, le nombre a été de 35 policiers et 33 gendarmes. Le taux de morts volontaires dans la profession est supérieur de 36% à celui de la population générale, selon une étude de l'Inserm.

    Tags:
    La Libération, cellules, syndicats, numéro de téléphone, gendarmes, policier, Inspection générale de l'administration (IGA), Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ministère français de l'Intérieur, Christophe Castaner, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik