Ecoutez Radio Sputnik
    1er-Mai à Paris, 2019

    EN CONTINU Black blocs, Gilets jaunes, dispositif de haute sécurité… un 1er-Mai «à risque»

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    16132
    S'abonner

    Des drones, des motos et une dizaine de milliers de policiers et gendarmes ont été déployés dans Paris afin d’assurer la sécurité pendant les manifestations du 1er-Mai. Les autorités redoutent de nouveaux débordements liés à la présence de black blocs et de Gilets jaunes dans la capitale et dans d'autres villes.

    Paris accueille ce mercredi 1er mai d'importantes manifestations à l'occasion de la fête du Travail.

    La capitale a été placée sous haute sécurité en raison des risques de violences de la part de manifestants radicaux, a déclaré la veille le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, évoquant le nombre de 7.400 policiers et gendarmes à Paris, mais également les interpellations préalables en cours depuis mardi dans la capitale. Les forces de l'ordre déployées en ville s'attendaient à un défilé de syndicalistes et de Gilets jaunes, mais aussi à la présence de casseurs, parfois venus de l'étranger, et de black blocs.

    Compte tenu des éventuels débordements lors de ces marches, la célèbre brasserie la Rotonde, où Emmanuel Macron a fêté sa victoire en 2017, a été fermée et barricadée à la demande de la préfecture. Les propriétaires de la Rotonde, qui s'attendaient à rencontrer le cortège des manifestants, craignaient le même sort pour leur brasserie que celui qu'a connu le Fouquet's, brûlé sur les Champs-Élysées au mois de mars dans le cadre d'une manifestation des Gilets jaunes.

    Un appel à la manifestation à Montparnasse a aussi été lancé par Éric Drouet.

    Le ministre de l'Intérieur a indiqué qu'au total, 190 motos circuleraient à proximité des manifestations pour permettre aux forces de l'ordre de se déplacer plus rapidement en cas de besoin. Des drones devaient aussi être employés pour cette même fin.

    Les villes de Toulouse, Montpellier, Rennes ou encore Nancy font partie des autres points de vigilance de cette journée pour les autorités, a appris FranceInfo de source policière.

    EN DIRECT: Journée de mobilisation du 1er mai à Paris

    Nouveaux messages
    • 21:16

      Une cinquantaine de personnes interpellées après une intrusion dans l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le 13e arrondissement de Paris

      Selon Martin Hirsch, directeur général de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), près de 50 manifestants ont pénétré cet après-midi dans le service de réanimation chirurgicale de la Pitié-Salpêtrière. Tous ont été interpellés, précise Le Parisien.

    • 20:50

      Un des chefs de file des Gilets jaunes, Maxime Nicolle, a été filmé en train d’apostropher un CRS à Paris avant d'être violemment repoussé

      1er-Mai à Paris, 2019

      Maxime Nicolle filmé en train d’apostropher un CRS dans le cortège du 1er mai (vidéo)

      Un journaliste de Marianne a filmé un des chefs de file des Gilets jaunes en train d’interpeller un cordon de CRS à Paris en plein défilé du 1er mai.
      En savoir plus
    • 20:28

      Plusieurs milliers de personnes ont participé au défilé du 1er-Mai à Toulouse au plus fort de la manifestation, notent les médias.

      Des manifestants ont tenté de rejoindre le centre-ville via le pont Saint-Pierre, bloqué par les forces de l'ordre. Les premiers gaz lacrymogènes ont été tirés, rapporte Actu.fr.

      Des heurts ont ensuite éclaté à la station Jean-Jaurès vers 16h10, puis au niveau de la statue de Jeanne-d'Arc à 16h30.

      La police a lancé des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants, indique la Dépêche.

       

    • 20:10

      A Montpellier, la manifestation a été marquée par des tensions entre Gilets jaunes et forces de l'ordre. Les CRS ont fait usage de gaz lacrymogènes, d'après les médias.

      Selon Midi Libre Montpellier, plusieurs milliers de personnes ont participé à la manifestation du 1er-Mai. La tension est montée vers 16h00. Les forces de l'ordre ont lancé des grenades lacrymogènes sur la place de la préfecture et d'autres de désencerclement près de la gare Saint-Roch, précise BFM TV.

      Deux personnes ont été interpellées pour jets de projectiles.

      Vers 18h00, les forces de l'ordre ont tenté de disperser les manifestants sur la Comédie avec des gaz lacrymogènes.

    • 19:48

      Il y avait 164.500 manifestants en France selon les derniers chiffres de l'Intérieur, 310.000 selon la CGT

      164.000 personnes sont descendues dans la rue ce mercredi 1er mai, dont 28.000 dans la capitale, d'après le dernier bilan du ministère de l'Intérieur. La CGT parle quant à elle de plus de 310.000 «salariés, privés d'emploi et retraités» rassemblés pour célébrer la Journée du Travail.

      Selon des chiffres de BFMTV obtenus auprès du ministère de l'Intérieur, 24 manifestants ont été blessés à Paris, et 14 membres des forces de l'ordre.

      1er-Mai à Paris, 2019
      © Sputnik .
      1er-Mai à Paris, 2019

      FSU en colère: «on nous a volé notre manifestation à Paris»

      La fête du Travail, qui a réuni cette année des cortèges syndicaux et des Gilets jaunes, a été marquée par des heurts à Paris. Bernadette Groison, secrétaire générale de la Fédération syndicale unitaire (FSU) citée par Le Parisien, a déclaré avoir l’impression que la manifestation avait été volée aux syndicats.
      En savoir plus
    • 19:37

      Des manifestants ont «rebaptisé» la place de la Contrescarpe en place Alexandre Benalla

      Manifestation sur la place de la Contrescarpe à Paris à l'occasion du 1er anniversaire de l'Affaire Benalla
      © Sputnik .

      Certains manifestants arborent des masques représentant l'ancien adjoint au chef de cabinet de l'Elysée et chantent «Joyeux anniversaire».

      Manifestation à l’occasion du premier anniversaire de l’Affaire Benalla, place de la Contrescarpe à Paris

      Anniversaire de l’affaire Benalla: la place Contrescarpe «rebaptisée» de son nom (images)

      De nombreux manifestants, y compris des Gilets jaunes, se sont réunis pendant la Journée internationale des travailleurs pour marquer la date anniversaire de l’affaire Benalla. Portant des masques à l’effigie de l’ancien chargé de mission à la présidence, ils ont rebaptisé la place Contrescarpe de son nom.
      En savoir plus
    • 19:25

      Un tag CRS=Daech* a été réalisé sur le mur d'un commerce détérioré boulevard Saint-Marcel, la préfecture de police a réagi sur Twitter

      1er-Mai à Paris, 2019
      © Sputnik .

      *Organisation terroriste interdite en Russie

    • 19:07

      Une photo d’un homme affirmant avoir reçu un tir de LBD en plein visage a été publiée sur Twitter par un journaliste du Monde

      1er-Mai à Paris, 2019

      1er-Mai à Paris: un jeune homme a reçu un tir de LBD en plein visage (photo choc)

      Une photo d’un jeune homme affirmant avoir reçu un tir de LBD en plein visage au cours d’une manifestation à Paris a été postée sur Twitter par un journaliste du Monde.
      En savoir plus
    • 18:44

      Sur la place d'Italie, les manifestants chantent l'Internationale, alors que les forces de l'ordre tentent de les disperser

      Une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, montre une femme en train de verser de l'eau sur les forces de l'ordre sous son balcon, avant d'être visée par un CRS avec son LBD40. La scène aurait eu lieu sur le boulevard de l'Hôpital à Paris.

      1er-Mai à Paris, 2019

      Une femme asperge d’eau des CRS depuis son balcon et se fait mettre en joue (vidéo)

      Une femme a, depuis son balcon, aspergé d’eau des membres des forces de l’ordre lors de la manifestation du 1er-Mai à Paris. Par la suite, l’un d’eux l’a mise en joue avec son lanceur de balle de défense. Une vidéo de cette scène a été diffusée sur les réseaux sociaux.
      En savoir plus
    • 18:39

      Des manifestants se sont rassemblés sur la place de Contrescarpe, dans le 5e arrondissement de Paris, pour marquer le premier anniversaire de l’«affaire Benalla»

      Manifestation à l’occasion du premier anniversaire de l’Affaire Benalla, place de la Contrescarpe à Paris
      © Sputnik .
    • 18:37

      A 18h00, il y avait 330 interpellations et 17.706 contrôles préventifs à Paris, selon la préfecture de police

      220 personnes ont été placées en garde à vue.

    • 18:19

      Le maire du 13e arrondissement de Paris, Jérôme Coumet, a accusé sur Twitter les «casseurs» d'avoir «attaqué une école» rue Fagon

      La rue Fagon se trouve non loin de la place d'Italie et du boulevard de l'Hôpital où des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre. Des heurts avaient déjà éclaté vers 16h00 devant le commissariat du 13e arrondissement.

      1er-Mai à Paris, 2019

      Une école a été attaquée par des casseurs dans le 13e arrondissement de Paris

      Une école est devenue mercredi 1er mai la cible de casseurs à Paris, dans le 13e. «Ne les laissons pas faire», a déclaré dans un tweet le maire de cet arrondissement.
      En savoir plus
    • 17:47

      310.000 personnes ont manifesté dans toute la France lors de cette mobilisation du 1er-Mai, selon la CGT.

      Au total, 310.000 personnes ont manifesté mercredi dans le cadre de près de 250 manifestations et rassemblements organisés pour la journée des travailleurs, a annoncé dans un communiqué la CGT.

    • 17:42

      Selon les données de la préfecture, 15.306 contrôles préventifs et 288 interpellations ont eu lieu à Paris à 17h00.

    • 17:37

      Un véhicule de pompiers, venu éteindre l'incendie en pleine rue, se retrouve entouré de manifestants tandis que de la fumée emplit la rue.

    • 17:19

      Un CRS a été blessé place d'Italie d'où il a été évacué, alors que la tension ne baisse pas, signale CNews.

      Peu après, on a pu observer sur les reportages en direct un deuxième CRS blessé, il a été pris en charge par des street-medics. C'est un capitaine de police d'une compagnie de CRS qui a reçu un pavé dans le visage, constate Franceinfo.

    • 17:14

      Le chaos règne bouvevard Saint-Marcel où un CRS aurait reçu des blessures graves.

      Une agence de la Caisse d'épargne et plusieurs commerces ont été détériorés boulevard Saint-Marcel, non loin de la rue de l'Essai.

    • 17:12

      Un restaurant situé à l'angle du boulevard Saint-Marcel et de la rue de l'Essai à Paris a été fortement endommagé.

    • 17:08

      Selon le décompte de la CGT, les manifestations du 1er-Mai ont réuni à Paris 80.000 personnes.

      A Paris, 40.000 personnes ont manifesté selon un comptage réalisé pour un collectif de médias par le cabinet Occurrence, quand la CGT a compté 80.000 personnes lors de cette mobilisation. La préfecture de police a compté 151.000 personnes, dont 16.000 dans la capitale.

      L'an dernier, les manifestations ont rassemblé 210.000 personnes en France (CGT), 143.500 selon le ministère de l'Intérieur. A Paris, la police en avait recensé 20.000 (la CGT 55.000) dans le cortège syndical et 14.500 venus hors cortège.

      À 16h00, 206 gardes à vue avaient été décomptées par le parquet de Paris.

       

    • 17:03

      Un policier aurait été blessé en plein visage.

    • 17:00

      La Préfecture de police s'est défendue en affirmant que la CGT n'avait «jamais» été ciblée.

    • 16:57

      Un véhicule en feu rue Campo-Formio.

    • 16:38

      Un drone a été utilisé par les forces de l'ordre tandis qu'elles projetaient d'orienter la marche vers la place d'Italie.

    • 16:22

      À 14h, 151.000 manifestants à travers toute la France, dont 16.000 à Paris, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur repris par BFM TV.

    • 16:16

      Place d'Italie, l'atmosphère s'échauffe de plus en plus. Un canapé et d'autres objets en feu à Paris, des affrontements sont en cours en fin de cortège.

    • 16:00

      La correspondante de RIA Novosti à Paris Viktoria Ivanova a reçu des coups de matraque tandis que la police dispersait les casseurs au cours d'une manifestation dans la capitale. La journaliste se trouvait au sein de la foule en train de filmer.

      1er-Mai à Paris, 2019

      Une journaliste de RIA Novosti agressée par la police lors du 1er mai à Paris

      Une journaliste de RIA Novosti a été matraquée par des policiers lors de troubles survenus pendant une manifestation à l'occasion du 1er-Mai à Paris.
      En savoir plus
    • 15:52

      La situation à Paris dégénère: jets de gaz lacrymogènes réguliers et incidents devant le commissariat du 13e arrondissement

    • 15:25

      Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, n'aurait pas quitté la manifestation parisienne en raison des violences en cours, comme cela avait été annoncé par les médias auparavant, mais la tête du cortège. Selon BFM TV, il serait en train de remonter le défilé pour y revenir.

    • 15:15

      À 14h45, la préfecture de police de Paris fait état de 12.528 contrôles préventifs et de 200 interpellations, dont au moins 55 sur les échauffourées à Montparnasse.

    • 15:09

      Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a quitté la manifestation parisienne en raison des violences en cours.

    • 15:08

      La brasserie La Rotonde, où Emmanuel Macron avait fêté sa victoire à la présidentielle, reste barricadée pour prévenir de possibles dégradations de la part des casseurs.

      Sur les images circulant sur les réseaux sociaux, un important dispositif policier comptant une centaine d'agents protège le bâtiment, alors que le cortège des manifestants passe à proximité.

    • 14:38

      Des casseurs prennent pour cible une camionnette dans les rues de Paris

    • 14:26

      Dans le cadre de la mobilisation du 1er-Mai à Besançon, entre 200 et 300 Gilets jaunes ont entrepris une tentative de s'introduire dans le commissariat local, selon la préfecture du département, citée par Franceinfo.

      Gilets jaunes

      Tensions et tirs de gaz lacrymogènes près d’un commissariat à Besançon

      En pleine mobilisation du 1er-Mai, entre 200 et 300 Gilets jaunes ont tenté de s'introduire dans le commissariat de Besançon, annonce Franceinfo. Des projectiles ont été lancés devant le commissariat, où les policiers ont répondu avec du gaz lacrymogène, comme en témoignent des vidéos publiées sur la Toile.
      En savoir plus
    • 14:22

      Le ministère de l'Intérieur a réagi aux débordements lors de la mobilisation à Paris, félicitant le travail des forces de l'ordre.

    • 14:21

      Un dispositif policier effectue des contrôles à la sortie du métro de Rennes

    • 14:05

      Atmosphère tendue boulevard de Montparnasse. Les forces de l'ordre procèdent à des interpellations

    • 13:59

      165 interpellations et 9.016 contrôles à 13h15, selon les informations communiquées par la préfecture de police.

    • 13:17

      Premiers affrontements et tirs de gaz lacrymogènes à Paris

      Les premiers affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre suivis de tirs de gaz lacrymogènes ont eu lieu à Paris avant le départ du cortège.

      1er-Mai à Paris, 2019

      Premiers heurts entre police et black blocs avant la manifestation du 1er mai à Paris

      De premiers affrontements ont été enregistrés samedi 1er mai à Paris, a annoncé l'AFP. Un manifestant a été blessé à la tête, a constaté un journaliste de l'agence.
      En savoir plus
    • 13:02

      Montpellier, Marseille et Nantes accueillent aussi la mobilisation du 1er-Mai

    • 12:45

      La préfecture de police de Paris fait état de 88 interpellations et de 3.700 contrôles préventifs à midi

      Jérôme Rodrigues

      «La répression est forte en France», estime Jérôme Rodrigues

      Abordé au cours de la manifestation dans les rues de Paris par Sputnik, Jérôme Rodrigues, importante figure des Gilets jaunes, a exposé son avis sur le mouvement, soulignant que ses membres étaient venus fêter le 1er-Mai «en revendiquant toujours plus fort».
      En savoir plus
    • 12:37

      Alors que Jean-Marie Le Pen a rendu hommage à Jeanne d'Arc à Paris, Marine Le Pen s'est déplacée à Metz, accompagnée de la tête de liste RN pour les européennes Jordan Bardella. Sur les images publiées sur les réseaux sociaux, nous les voyons déposer une gerbe devant la statue de Jeanne d'Arc.

    • 12:24
    • 12:11

      233 rassemblements à travers toute la France, avec le soutien de la FSU, Solidaires et des organisations étudiantes UNEL et UNL, annoncés par la CGT

    • 12:10

      Un cortège de la marche pour le climat part de la place d'Italie à destination de Montparnasse

    • 12:06

      Des syndicalistes de la Confédération nationale du travail sont aussi dans les rangs des manifestants à Paris

    • 12:01

      Environ un millier de manifestants «libertaires» dans la rue de Belleville scandant des slogans malveillants à l'égard de la police, selon des publications sur Twitter

    • 11:46

      Journée de mobilisation des syndicalistes et des Gilets jaunes ce 1er mai à Paris

      Éric Drouet

      1er-Mai: sans gilet jaune, Éric Drouet précise les attentes de la mobilisation

      Éric Drouet est descendu dans la rue lui aussi ce 1er mai pour manifester et ainsi démontrer son insatisfaction face aux décisions du gouvernement. Il a de plus expliqué à Sputnik qu'il ne portait pas de gilet jaune pour ne pas s'attirer d'amendes.
      En savoir plus
    • 11:42

      Jean-Marie Le Pen est arrivé place des Pyramides pour rendre hommage à Jeanne d'Arc

    • 11:29

      Face à un important dispositif policier gare Montparnasse, des manifestants scandent des slogans hostiles aux forces de l'ordre

    • 11:23

      Les Gilets jaunes sont présents ce mercredi 1er mai dans les rues des villes françaises dans le cadre des manifestations à l'occasion de la fête du Travail

    • 11:17

      Les premiers cortèges de manifestants se sont élancés en région, notamment dans les villes de Bordeaux, de Toulouse et de Périgueux

    • 11:10

      Depuis ce matin, la police parisienne a déjà procédé à 11 interpellations, dont trois Espagnols lors d'un contrôle routier

      La police française (image d'illustration)

      Manifestations du 1er-Mai: la police procède à de premières interpellations

      Saisie de bonbonnes de gaz, couteaux, marteaux… 11 individus, dont trois Espagnols, ont été interpellés à Paris en amont de la manifestation du 1er-Mai à Paris à l'issue de contrôles d'identité et de fouilles de bagages.
      En savoir plus
    En direct
    EN CONTINU Black blocs, Gilets jaunes, dispositif de haute sécurité… un 1er-Mai «à risque»
    +
    Tags:
    black bloc, gilets jaunes, manifestation, fête du Travail, Christophe Castaner, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik