France
URL courte
389
S'abonner

En pleine mobilisation du 1er-Mai, entre 200 et 300 Gilets jaunes ont tenté de s'introduire dans le commissariat de Besançon, annonce Franceinfo. Des projectiles ont été lancés devant le commissariat, où les policiers ont répondu avec du gaz lacrymogène, comme en témoignent des vidéos publiées sur la Toile.

Les environs du commissariat de Besançon se sont retrouvés pris dans des nuages de gaz lacrymogène ce 1er mai. Des manifestants ont lancé devant le commissariat des projectiles, les policiers ont répliqué avec du gaz lacrymogène.

Entre 200 et 300 Gilets jaunes ont tenté de s'introduire dans le commissariat en marge du défilé organisé pour la fête du Travail, a appris Franceinfo auprès de la préfecture du département. Ils ont été repoussés à l'aide de gaz lacrymogènes.

Entre-temps, les premières altercations entre manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu à Montparnasse, à Paris, avant le début de la manifestation déclarée.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Entre théories du complot et déclarations officielles, quel est l’élément déclencheur des explosions à Beyrouth?
Tags:
commissariat, gaz lacrymogènes, Besançon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook