France
URL courte
389
S'abonner

En pleine mobilisation du 1er-Mai, entre 200 et 300 Gilets jaunes ont tenté de s'introduire dans le commissariat de Besançon, annonce Franceinfo. Des projectiles ont été lancés devant le commissariat, où les policiers ont répondu avec du gaz lacrymogène, comme en témoignent des vidéos publiées sur la Toile.

Les environs du commissariat de Besançon se sont retrouvés pris dans des nuages de gaz lacrymogène ce 1er mai. Des manifestants ont lancé devant le commissariat des projectiles, les policiers ont répliqué avec du gaz lacrymogène.

Entre 200 et 300 Gilets jaunes ont tenté de s'introduire dans le commissariat en marge du défilé organisé pour la fête du Travail, a appris Franceinfo auprès de la préfecture du département. Ils ont été repoussés à l'aide de gaz lacrymogènes.

Entre-temps, les premières altercations entre manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu à Montparnasse, à Paris, avant le début de la manifestation déclarée.

Lire aussi:

Face au «chantage» gouvernemental, ils préfèrent acheter un faux-vrai pass sanitaire par principe - témoignages
Après avoir grimé Macron en Hitler, l’afficheur polémique varois récidive avec une autre caricature
Pass sanitaire: «On n’avait pas connu une telle brutalisation du corps social depuis l’occupation allemande»
«Pète-lui la gueule!»: Mélenchon craque complètement face à un passant – vidéo
Tags:
France, Besançon, gaz lacrymogènes, commissariat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook