France
URL courte
81165
S'abonner

Une journaliste de RIA Novosti a été matraquée par des policiers lors de troubles survenus pendant une manifestation à l'occasion du 1er-Mai à Paris.

La correspondante de RIA Novosti à Paris Viktoria Ivanova a reçu des coups de matraque tandis que la police dispersait les casseurs au cours d'une manifestation dans la capitale. La journaliste se trouvait au sein de la foule en train de filmer.

Bien qu'elle portait un brassard et un casque avec l'inscription Presse, des policiers lui ont assené des coups sur le bras et la tête.

«Des médecins volontaires m’ont prise à part et m’ont demandé si j'avais besoin d'aide. Mon casque m’a permis d’éviter des blessures graves, mais mon bras me fait encore mal», a fait savoir Mme Ivanova, qui se rend à l'hôpital.

Des heurts se poursuivent entre policiers et manifestants sur le boulevard Montparnasse, les forces de l'ordre utilisant des grenades étourdissantes et des gaz lacrymogènes. Les protestataires jettent des pierres et des bouteilles.

En réaction à l'incident, le ministère russe des Affaires étrangères a demandé aux autorités françaises de mener une «enquête scrupuleuse» après l'agression d'une journaliste qui était en train d'accomplir son devoir professionnel.

Lire aussi:

Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
«P*** en jupe»: elle est frappée par trois hommes à Strasbourg à cause de sa tenue - photo
Un puissant séisme frappe la Sibérie, l'état d'alerte déclaré
Tags:
journalistes, hooligans, émeutes, police, agression, fête du Travail, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook