France
URL courte
10314
S'abonner

Des motards de l'escorte présidentielle ont été appelés en renfort sur la manifestation du 1er mai à Paris. Il s'agit «pour le moment seulement d'une expérimentation», a précisé la gendarmerie nationale à Franceinfo.

En marge de la manifestation du 1 er mai, des membres de la Garde républicaine ont été photographiés dans une rue de Paris, à proximité du cortège. «Rien d'illégal», a assuré à Franceinfo la gendarmerie nationale, précisant qu’il s'agissait d'une expérimentation.

La photo ci-dessus montre une dizaine de motards de la gendarmerie alignés au niveau de la rue de Rennes, dans le 6e arrondissement de Paris, soit à proximité du cortège des manifestants.

Par ailleurs, la gendarmerie nationale a confirmé à Franceinfo qu'il s'agissait bien de membres de l'escadron de la Garde républicaine, responsables entre autres de sécuriser les déplacements en voiture d'Emmanuel Macron.

«Au total, ils étaient une petite vingtaine à être appelés en renfort pour ce 1er Mai. […] C'est une mission différente, certes, mais tout à fait légale. Ils sont intervenus lors de la manifestation. Ils connaissent très bien les rues de Paris, c'est un vrai plus, ils peuvent agir rapidement», a expliqué la gendarmerie, qui a tenu à souligner qu’il s’agissait «seulement d'une expérimentation».

Le premier test a eu lieu samedi 20 avril, toujours dans la capitale, à l'occasion d'une journée d'action des Gilets jaunes. Si les résultats sont concluants, «la mission de ces motards pourrait évoluer à terme», a conclu la gendarmerie.

Lire aussi:

Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
«Un retrait de la Bundesbank provoquerait l’éclatement de la zone euro», prévient Jacques Sapir
Tags:
Paris, manifestation, fête du Travail
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook