Ecoutez Radio Sputnik
    L’acte 22 des Gilets jaunes à Toulouse

    Un manifestant avec les bras levés est projeté au sol par des policiers à Toulouse (vidéo)

    © Photo. Capture d'écran: Youtube/ Sputnik France Play
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (113)
    20661

    Le 4 mai, lors de la manifestation des Gilets jaunes dans le centre-ville de Toulouse, des policiers ont chargé sans prendre en considération un manifestant qui se trouvait face à eux et dont le comportement ne semblait pas agressif. Une vidéo dévoilant cet incident circule sur les réseaux sociaux.

    Une vidéo qui montre des policiers charger la foule sans aucune considération pour un manifestant face à eux et semblant pacifique, lors de l'acte 25 des Gilets jaunes à Toulouse, est devenue virale sur les réseaux sociaux.

    On peut y voir un individu qui ne porte pas de gilet jaune et qui se trouve, les bras levés en l'air, devant un groupe de policiers. Après l'ordre «en avant», ceux-ci chargent la foule et le projettent violemment au sol.

    Selon France 3 Occitanie, les faits se sont produits après 17h00, à l'angle de la place et de la rue Escoussières-Arnaud Bernard, alors que les forces de l'ordre tentaient de disperser les manifestants.

    Le groupe de Gilets jaunes de Toulouse a qualifié sur Facebook cette charge de «violente».

    D'après France Bleu Occitanie, qui cite la préfecture de Haute-Garonne, environ 2.000 personnes se sont rassemblées le 4 mai à Toulouse pour le 25e samedi de mobilisation des Gilets jaunes. Six manifestants ont été interpellés.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (113)

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Tags:
    gilets jaunes, manifestation, police, Toulouse, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik