France
URL courte
748212
S'abonner

Grégory Tilhac, délégué général d’un festival de films LGBT, n’a pas trouvé le 4 mai L’Équipe, son magazine préféré, dans un kiosque situé place de la République à Paris. Le commerçant, qui s’est déclaré «homophobe», lui a affirmé ne pas avoir déballé le carton qui contenait le dernier numéro, consacré à l’homophobie dans le sport.

Le délégué général du festival des films LGBT «Chéries-Chéris», Grégory Tilhac, a dénoncé sur Facebook le refus par un commerçant de vendre dans son kiosque place de la République, à Paris, le dernier numéro de L’Équipe. Consacré au problème de l’homophobie dans le sport, la une du magazine montre deux joueurs de water-polo en train de s'embrasser.

Ayant initialement pensé que tous les magazines avaient déjà été vendus, M. Tilhac a obtenu une explication «décomplexée» de la part du vendeur. Celui-ci, se déclarant «homophobe», lui a ainsi affirmé ne pas avoir déballé le carton contenant le dernier numéro.

Ce refus a provoqué une vive polémique sur la Toile. Sur son compte Twitter, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a qualifié cet acte d’«inacceptable» et a fait part de son soutien à ceux qui font face à l’homophobie.

Plus tard, Guillaume Mélanie, coprésident de l'association Urgence Homophobie, a déclaré, lui aussi sur Twitter, que le kiosquier «aurait finalement mis L’Équipe en vente». Il a également fait part de son intention de se rendre avec Anne Hidalgo dans ce kiosque afin de parler au commerçant.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
Anne Hidalgo, homophobie, kiosques, magazine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook