France
URL courte
18553
S'abonner

Les images des manifestants touchés à la tête, aux jambes ou à la gorge lors des défilés à l’occasion du 1er mai en France continuent à être relayées sur les réseaux sociaux par plusieurs personnes dont le journaliste David Dufresne.

Quelques jours après les défilés du 1er mai marqués par des heurts entre les forces de l'ordre et les manifestants, le journaliste David Dufresne continue à poster des images montrant des hématomes ou autres blessures sur les différentes parties du corps des participants aux défilés. Elles ont été prises sur les lieux d'incidents ou après les faits.

Sur ces images accompagnées du hashtag #1erMai, on voit des personnes touchées aux jambes, à la tête ou à la gorge.

​​Le journaliste indique que les manifestants ont été blessés soit par des grenades de désencerclement, soit matraqués.

​​Vendredi 3 mai, David Dufresne avait déjà posté de nombreuses images de gens blessés à divers endroits du corps: aux mains, à la tête ou encore aux jambes.

Le 1er mai, entre 164.500 personnes, selon le ministère de l'Intérieur, et 310.000, d'après la CGT, ont défilé partout en France. Cette journée a été marquée, à Paris notamment, par des heurts entre forces de l'ordre et manifestants.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
«On va te décapiter la tête»: le maire du VIIIe à Lyon menacé - photos
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
manifestation, émeutes, blessure, David Dufresne, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook