Ecoutez Radio Sputnik
    Police française (archives)

    Une invasion de puces chasse des policiers parisiens de leur commissariat

    © REUTERS / Charles Platiau
    France
    URL courte
    25281

    Des puces présentes en grand nombre depuis un mois dans le commissariat du XIXème arrondissement de Paris l’ont obligé à fermer ses portes pour 48 heures. Dénonçant des conditions inadmissibles de travail, le syndicat Alliance Police nationale évoquera ce problème lundi 6 mai avec Christophe Castaner.

    Les effectifs policiers du commissariat du XIXème arrondissement de Paris ont été évacués pour les 6 et 7 mai à cause d'une invasion de puces qui dure depuis un mois, relate Le Parisien. Les locaux, qui avaient déjà été temporairement évacués en 2017 à cause du même problème, ont été désinfectés à maintes reprises, en vain.

    Les parasites viennent principalement des cellules et des personnes qui y sont enfermées, selon Emmanuel Cravello, secrétaire national adjoint pour le syndicat Alliance Police nationale en Île-de-France. Le personnel sera temporairement délocalisé dans d'autres antennes de police du même arrondissement.

    Comme l'indique le syndicat dans un communiqué publié sur Twitter, «les policiers ont consulté leur médecin pour de nombreuses morsures».

    «Pire encore, certains de ces parasites risquent d'être ramenés à leur domicile, contaminant ainsi la cellule familiale», continue le communiqué.

    Les représentants du syndicat vont rencontrer ce lundi Christophe Castaner. Ils envisagent de dénoncer, entre autres, «cette preuve supplémentaire des conditions lamentables dans lesquelles travaillent les policiers, qui participent grandement aux risques psychosociaux.»

     

    Lire aussi:

    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    L’armateur du pétrolier japonais infirme la version US sur l’incident en mer d’Oman
    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    Tags:
    commissariat, désinfection, police, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik