France
URL courte
24340
S'abonner

Une vingtaine de militants de la cause animale ont vandalisé l’étale d’un boucher bio sur un marché couvert parisien, en déversant du faux sang dans sa boutique.

Cible d’une action de militants vegans antispécistes, le boucher bio Steevens Kissouna a perdu toute sa marchandise au marché couvert de Saint-Quentin, dans le Xe arrondissement de Paris, rapportent les médias locaux.

Selon l’artisan cité par BFM, une vingtaine de militants de la cause animale, qui refusent la hiérarchisation des espèces, ont déversé samedi des bouteilles de faux sang dans sa boutique tout en scandant «liberté, défense des animaux».

Après avoir vandalisé l’étale du boucher, ils ont continué de manifester devant le marché, dont les grilles ont fini par été fermées par les commerçants.

M.Kissouna, qui affirme être «le seul boucher bio du marché» et «prône une autre image de la filière, pour que les bêtes soient respectées», a dû se résigner à jeter l’ensemble de sa marchandise. Il pourrait pourtant bénéficier du même fonds d’aide que les commerces dégradés lors des manifestations de Gilets jaunes, indique BFM Paris.

Suite à l’attaque, l’artisan a porté plainte. Deux personnes ont été placées en garde à vue.

Lire aussi:

Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions à la Russie
Von der Leyen à nouveau au centre d’un malaise diplomatique après une «insulte» au Président ukrainien
«Les Américains ont déclenché une guerre commerciale non seulement contre la Chine, mais également contre l’Europe»
«Ce serait une catastrophe»: Dupond-Moretti s’inquiète d’une éventuelle victoire de Le Pen en 2022
Tags:
animaux, gilets jaunes, marché, boucher, végans, France, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook