Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron et Marine Le Pen

    Macron cherche à avoir Marine Le Pen en tant qu’unique adversaire, estime Bellamy

    © AFP 2019 Eric Feferberg
    France
    URL courte
    24221
    S'abonner

    La méthode du Président français consiste à affronter Marine Le Pen en tant qu’unique opposant, a déclaré François-Xavier Bellamy le 6 mai lors d’une émission sur la chaîne CNews. L’homme politique a également précisé que la France n’avait pas d’avenir dans le cadre de la ligne politique exercée par le Président.

    Sur fond de deuxième anniversaire de l'élection d'Emmanuel Macron qui aura lieu le 7 mai, François-Xavier Bellamy a déclaré le 6 mai sur le plateau de la chaîne CNews que «toute la stratégie de M.Macron consiste à n'avoir que Mme Le Pen face à lui».

    Tête de liste LR aux européennes et maire adjoint de Versailles, François-Xavier Bellamy a exprimé sa position concernant la situation politique actuelle: «Il faut que les Français comprennent. Nous n'avons pas d'avenir dans cette alternative qui n'en est pas une entre populiste et progressiste».

    Interrogé par le journaliste Jean-Pierre Elkabbach sur ses préférences politiques entre les deux personnalités mentionnées, M.Bellamy a répondu: «On est contraint de choisir son camp entre d'un côté le déni de la réalité que M.Macron persiste à entretenir et de l'autre côté l'impuissance de la colère que Mme Le Pen représente».

    Lire aussi:

    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Tags:
    politique, stratégie, chaîne de télévision, émissions, élections européennes 2019, CNews, Les Républicains (LR), Jean-Pierre Elkabbach, François-Xavier Bellamy, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik