France
URL courte
10180
S'abonner

Ayant appris que l'une de ses onze classes fermerait vraisemblablement à la rentrée suite à une légère baisse d'effectifs, une école en Isère, sur le thème «on n’est pas des moutons», y a symboliquement inscrit quinze de ces ovins pour en éviter la fermeture, rapporte Nice-Matin.

L'école primaire de Crêts en Belledonne, qui avait appris que l'une de ses classes serait vraisemblablement fermée suite à une baisse d'effectifs, y a symboliquement scolarisé des moutons, a annoncé Nice-Matin.

Le journal indique qu'un éleveur des environs est entré dans l'école avec une cinquantaine de moutons et son chien afin que quinze d'entre eux, certificats de naissance à l'appui, y soient «officiellement» inscrits.

Les faits se sont déroulés en présence des élèves, de leurs parents et du corps enseignant. Le maire Jean-Louis Maret, qui soutient l'opération, a fait les choses en règle avec un arrêté de réquisition d'une partie de la cour.

«Avec cela, on ne devrait pas avoir de fermeture», a réagi Gaëlle Laval, membre de la FCPE, citée par Nice-Matin. Elle a ajouté que cette manifestation était destinée à «jouer sur l'humour pour mobiliser les gens» et à éviter un «gâchis» dans cette école où la mairie a beaucoup investi ces dernières années.

Lire aussi:

Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
«Un retrait de la Bundesbank provoquerait l’éclatement de la zone euro», prévient Jacques Sapir
Tags:
fermeture, effectifs, mouton, école, Isère
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook