France
URL courte
20300
S'abonner

Deux tiers des Français se disent mécontents des deux premières années du quinquennat d’Emmanuel Macron, selon un baromètre BVA. Depuis avril 2018, son image a été ternie par plusieurs crises dont l’affaire Benalla et le mouvement des Gilets jaunes.

Deux ans après l'élection d'Emmanuel Macron, 65% des Français se déclarent «plutôt mécontents» de son mandat, contre 57% en avril 2018, révèle un baromètre BVA pour RTL, La Tribune, Presse régionale et Orange publié ce vendredi 10 mai.

Selon les médias, depuis l'an dernier, l'image du Président a été notamment ternie par une succession de crises dont l'affaire Benalla et le mouvement des Gilets jaunes.

D'après le sondage, la plupart des Français estiment que la politique menée par le chef de l'État est injuste. Seuls 16% ont le sentiment d'en bénéficier personnellement.

Une majorité des sondés ont qualifié d'«échec» l'action menée par Emmanuel Macron dans la plupart des domaines. Ce nombre particulièrement important de personnes interrogées ayant une opinion négative se concentre sur sa politique fiscale (67%), sur le domaine social (71%) et le pouvoir d'achat (73%).

Par ailleurs, 64% des Français se disent sceptiques quant à la capacité du Président à redresser la situation d'ici 2022. Dans le même temps, 39% indiquent qu'ils attendent de voir quels seront les résultats de la politique menée par Emmanuel Macron et le gouvernement avant de se prononcer.

Ce baromètre BVA a été réalisé du 30 avril au 2 mai 2019 auprès d'un échantillon de 1.002 personnes interrogées en ligne.

Lire aussi:

Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
Tags:
gilets jaunes, crise, sondage, échec, mandat, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook