Ecoutez Radio Sputnik
    les Pyrénées

    Quatre jours dans le froid, sans boire ni manger… Une femme survit dans les Pyrénées

    © AFP 2019 ERIC CABANIS
    France
    URL courte
    5321

    À la suite d’un accident de voiture qui l’a poussée à quitter son véhicule, une femme de 33 ans s’est retrouvée isolée dans les Pyrénées. Blessée, sans rien à boire ni à manger, elle a toutefois été découverte consciente, au bout de quatre jours, écrivent des médias français.

    Une voyageuse de 33 ans, qui a passé quatre jours dans les Pyrénées sans eau ni nourriture, a été retrouvée consciente à une quinzaine de kilomètres au sud de Foix, dans l'Ariège, relate la presse française.

    C'est un accident de voiture qui lui a fait abandonner son véhicule, précisent les médias. Mais après deux kilomètres de marche, elle s'est blessée au dos et à la cheville. Ne pouvant plus se déplacer, la femme, déclarée disparue entre Arignac et Tarascon-sur-Ariège, a pris la décision de se réfugier dans un trou et d'attendre d'éventuels secours.

    Le lendemain, un berger a remarqué la voiture abandonnée et a donné l'alerte. Les gendarmes ont identifié la propriétaire et les recherches ont débuté. Déshydratée, mais consciente, la trentenaire a été finalement retrouvée le 7 mai, peu après 18h00.

    «C'est un petit miracle. Elle a eu de la chance, car les nuits sont quand même froides», a souligné Philippe Pujol, le maire d'Arignac, auprès de France Bleu Occitanie.

    D'après La Dépêche du Midi, la jeune femme est originaire du Tarn. Elle a été hospitalisée au Centre hospitalier intercommunal des Vallées de l'Ariège, avant d'être transférée à Toulouse.

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Tags:
    accident de la route, montagnes, disparition, Pyrénées, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik