France
URL courte
12416
S'abonner

L’appel à voter pour le Rassemblement national aux européennes lancé par Andréa Kotarac, élu régional de la France insoumise et ex-soutien de Jean-Luc Mélenchon lors de la présidentielle, a fait beaucoup réagir ce dernier. Le leader de la FI a ainsi qualifié son ancien partenaire de «boule puante de fin de campagne» et de «traître».

Jean-Luc Mélenchon a commenté l’appel d’Andréa Kotarac, ancien membre de sa campagne présidentielle, à voter pour le Rassemblement national aux élections européennes.

«Kotarac est le nom d'une boule puante de fin de campagne», a écrit le président de la France insoumise sur son compte Twitter.

Andréa Kotarac a été exclu dès le 14 mai du groupe Rassemblement citoyen écologiste & solidaire (RCES) au sein duquel il siégeait depuis 2015, lorsqu’il avait été élu sur la liste PS/MRC/EELV/PG du socialiste Jean-Jack Queyranne.

Andréa Kotarac a fait savoir qu’il s’apprêtait à voter, lors des élections européennes, pour le Rassemblement national afin de «faire barrage» à Emmanuel Macron. Il a cependant fait remarquer qu’il n’adhérait pas au parti de Marine Le Pen.

Lire aussi:

Dupond-Moretti répond aux magistrats qui qualifient sa nomination de «déclaration de guerre»
Darmanin a «les gènes de la trahison», Jacob appelle Macron à «se méfier»
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Tags:
Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, Andrea Kotarac, Jean-Luc Mélenchon, La France insoumise (LFI), France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook