France
URL courte
15418
S'abonner

Airbus et la RATP ont annoncé avoir signé lors du sommet Tech For Good un partenariat afin de déployer dans cinq ans en Île-de-France des navettes volantes autonomes.

Le groupe aéronautique Airbus et l’entreprise de transport public RATP ont annoncé dans le cadre du sommet Tech For Good la signature d’un partenariat afin de créer un «service de mobilité aérienne urbaine» en Île-de-France.

L’objectif est de mettre au point des navettes «de quatre à six places dans les cinq ans pour un coût de un à deux euros au kilomètre».

«Ce n'est plus de la science-fiction. C’est un fait. Aujourd’hui, nous disposons de toutes les briques techniques. Mais il faut les harmoniser afin de les intégrer dans la vie quotidienne sans remettre en cause notre priorité qu’est la sécurité», a expliqué Guillaume Faury, président exécutif d’Airbus.

«Au-delà du transport de masse, qui reste notre cœur de métier, il est important pour le groupe RATP de renforcer son savoir-faire humain et technique afin de développer une nouvelle mobilité et de nouveaux services pour la ville intelligente de demain», a détaillé Catherine Guillouard, PDG de la RATP.

Si les études de faisabilité sont positives, les deux entreprises envisagent de développer cette offre dans d’autres grandes métropoles mondiales que Paris.

Business Insider signale à ce propos qu’Airbus et la RATP ne sont pas les seuls en France à travailler sur ce type de projet. Uber a ainsi annoncé en mai 2018 la création d'un centre de recherche à Paris dédié à son projet de taxi volant. Selon les informations du média, l'Advanced Technologies Centre in Paris (ATCP), dirigé par François Sillion, précédemment PDG par intérim de l'Inria et spécialiste reconnu de l'intelligence artificielle, devrait ouvrir à l'automne prochain.

Doté d'un budget de 20 millions d'euros sur cinq ans, l'ATCP a pour objectif initial «de soutenir Uber Elevate dans son ambition de proposer du transport aérien urbain à prix accessible grâce à un réseau de véhicules électriques à décollage et atterrissage vertical (VTOL)».

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
La Russie bientôt deuxième producteur d’or mondial? «Elle sait que le système financier n’est pas viable»
Tags:
partenariat, navette, RATP, Airbus, Île-de-France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik