Ecoutez Radio Sputnik
    Police

    Les attaques contre la police dans les banlieues françaises explosent ces derniers jours

    © AFP 2019 SEBASTIEN SALOM-GOMIS
    France
    URL courte
    193115
    S'abonner

    Après que des bouteilles remplies d’acide ont été lancées sur le commissariat de Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) au cours des deux dernières nuits, les policiers ont réclamé une réaction de leur direction. Leurs collègues de Goussainville (Val-d’Oise) et de Saint-Priest (Rhône) ont également été agressés.et pourraient suivre leur exemple.

    Depuis quelques jours, la police est de plus en plus souvent prise pour cible.

    En effet, lors des deux dernières nuits à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne), le commissariat de police a été attaqué avec des bouteilles remplies d’acide, rapporte Actu 17.

    Dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 mai, des individus ont lancé deux bouteilles remplies d’acide dans la cour du commissariat. Trois policiers ont été intoxiqués et aucun des agresseurs n’a pu être interpellé.

    Le même commissariat a subi une attaque similaire dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 mai.

    Le 15 mai, à Saint-Priest (Rhône), une patrouille de la BST (Brigade spécialisée de terrain) a été attaquée par une quarantaine d’individus qui ont caillassé les policiers qui s’étaient rendus sur les lieux où un scooter avait été incendié, informe Actu 17.

    Selon le média, pour se défendre, les fonctionnaires ont utilisé leur lanceur de balles de défense (LBD), mais ils ont également eu recours aux lacrymogènes.

    Dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 mai, à Goussainville (Val-d’Oise), une patrouille de police a été attaquée par une vingtaine d’individus, a rapporté Le Parisien. Un guet-apens a été tendu aux policiers qui ont été la cible de cocktails Molotov et de pierres.

    Le Parisien raconte que lorsque les policiers sont descendus de leur fourgon devant une voiture de marque Mini stationnée au milieu de la chaussée, une vingtaine d’individus au visage masqué les ont attaqués en leur jetant des pierres et trois cocktails Molotov, dont l’un a atterri à l’intérieur de la Mini qui s’est embrasée.

    Munis de gilets pare-balles, les policiers ont été touchés par les projectiles, mais aucun n’a été blessé.

    Actu 17 signale que la situation est devenue tellement grave que les policiers de Boissy-Saint-Léger, par exemple, dont le bâtiment a par le passé déjà été la cible par ce type d’actes, ont réclamé une réaction de leur direction

    Tags:
    réaction, LBD (lanceur de balles de défense), cocktail Molotov, attaque, police, commissariat, Val-d'Oise, Rhône, Val-de-Marne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik