Ecoutez Radio Sputnik
    La police française

    Policiers et pompiers caillassés en banlieue lyonnaise par une quarantaine d’individus 2 fois en 24h

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    12197
    S'abonner

    Une quarantaine d’individus ont attaqué le 16 mai au soir des policiers à Saint-Priest (Rhône). Il s’agit de la deuxième attaque en moins de 24 heures. Cinq suspects présumés ont été placés en garde à vue.

    Les policiers ont de nouveau été caillassés par une quarantaine d’individus dans la soirée du jeudi 16 mai à Saint-Priest (Rhône), rapporte Actu 17.

    La police avait en l’occurrence reçu plusieurs appels pour lui signaler la présence d’une quarantaine de jeunes individus qui incendiaient des poubelles sur la place du 8-Mai-1945. Par mesure de sécurité, les sapeurs-pompiers ont attendu que les policiers arrivent pour leur venir en aide.

    Une fois sur les lieux, policiers et pompiers ont été attaqué par une quarantaine d’individus. Les forces de l’ordre ont fait usage d’une cinquantaine de grenades lacrymogènes et ont procédé à une dizaine de tirs de lanceurs de balles de défense (LBD 40), uniquement pour se défendre, explique la police.

    Suite à l’incident, cinq individus ont pu être interpellés, ils ont été placés en garde à vue.

    Auparavant, une patrouille de policiers appelés pour un incendie de scooter avait déjà été attaquée en fin d’après-midi le 15 mai par une quarantaine d’individus dans le quartier de Bel Air à Saint-Priest. Dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 mai, des individus avaient lancé deux bouteilles remplies d’acide dans la cour du commissariat. Trois policiers ont été intoxiqués et aucun des agresseurs n’a pu être interpellé.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik