Ecoutez Radio Sputnik
    Nick Conrad

    L’auteur de «Pendez les Blancs» sort un clip où il étrangle une femme blanche de peau et «brûle la France»

    CC0 / Pexels
    France
    URL courte
    7711120
    S'abonner

    Le chanteur Nick Conrad, auteur du scandaleux «PLB», ou «Pendez les Blancs», pour lequel il avait été condamné à 5.000 euros d’amende avec sursis, a présenté son nouveau titre, «Doux pays», dans le clip duquel il étrangle une femme à la peau blanche. En outre, il répète pendant toute la chanson «J’ai brûlé la France».

    Après son morceau «PLB», ou «Pendez les Blancs», ayant provoqué un véritable tollé, en voici sa nouvelle création. Le chanteur français Nick Conrad vient de sortir le titre «Doux pays», pour le clip duquel il étrangle une femme à la peau blanche.

    En outre, pendant toute la chanson, le rappeur répète les mots «J’ai brûlé la France», mais donne une explication à la fin de la vidéo.

    «Le mot France est à considérer ici comme mentalité française, médias, etc… qui se sont arrogés le droit de qualifier Nick Conrad en des termes inexactes, plutôt que d’ouvrir le débat épineux. C’est donc sur eux qui se tournent ces mots mais en aucun cas sur les Français.es. qui subissent malgré eux.elles l’influence des médias & des leaders d’opinions mensongers.Nick Conrad. Artiste, Homme libre», lit-on dans les dernières secondes.

    Le clip de «PLB», pour «Pendez les Blancs» a été posté sur YouTube en septembre 2018 et a provoqué dans la foulée un véritable tollé. Il montrait plusieurs scènes de violence envers des personnes blanches de peau et appelait à les tuer en masse. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «provocation publique à la commission d'un crime ou d'un délit». En 2019, l’homme a été condamné à 5.000 euros d’amende avec sursis.

    Dans une interview au Parisien, Nick Conrad a expliqué que la chanson était «un miroir, une réponse aux injustices vécues par» sa communauté «depuis l'esclavage», ajoutant qu'il voulait «inverser les rôles de l'homme blanc et de l'homme noir» ainsi que «proposer une perception différente de l'esclavage».

    Tags:
    femmes, vidéo, clip, musique, rappeur, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik