France
URL courte
271173
S'abonner

Des tags «No God» ont été découverts le 18 mai au matin sur les portes de l’église Notre-Dame de la Dalbade à Toulouse. Le maire de la ville a promis «un nettoyage rapide» du lieu de culte.

L’église Notre-Dame de la Dalbade, dans le centre-ville de Toulouse, a été «vandalisée» dans la nuit du 17 au 18 mai, a déploré sur son compte Twitter l'abbé Simon d'Artigues qui a publié les images montrant ces dégradations.

Deux inscriptions «No God» (pas de Dieu) ont été faites à la peinture blanche sur les deux battants de la porte de cette église emblématique de la ville.

Contacté par 20 minutes, le prêtre a précisé qu’aucune autre dégradation n’avait été relevée à l’intérieur de l’église.

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a dénoncé «un outrage» fait «aux fidèles de ce lieu de culte» en les assurant du «nettoyage rapide de ces inscriptions».

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Le corps d’un homme mort depuis six ans découvert grâce… à des pigeons
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
vandalisme, église, Toulouse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook