Ecoutez Radio Sputnik
    Les Gilets jaunes se réunissent pour l’acte 27

    Des Gilets jaunes promettent d’arrêter de manifester à une condition

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)
    231839
    S'abonner

    Un groupe de Gilets jaunes de la commune de Revin, dans les Ardennes, tente de mobiliser la population pour voter contre LREM aux élections européennes du 26 mai. Mais si le parti d’Emmanuel Macron arrive en tête, certains sont prêts à arrêter la mobilisation.

    À Revin, une commune dans les Ardennes, un groupe de Gilets jaunes se prépare aux élections européennes du 26 mai comme à un «référendum pour ou contre Emmanuel Macron», rapporte BFM TV. Et si le parti du Président arrive en tête, certains se disent prêts à arrêter la mobilisation.

    «Si avec tous nos slogans les gens ne comprennent pas ce qu'on dit c'est pas de ma faute, moi je remballe et je vais à la pêche. Tous les samedis on est là dans le froid ça fait des mois et des semaines, si les gens sont contents avec Macron, qu'ils le gardent», affirme un militant.

    Ils appellent tous les habitants de leurs communes respectives à voter le 26 mai afin que l'abstention soit minimum.

    «J'espère du fond du cœur que les gens qui ne votaient pas avant vont venir montrer leur mécontentement, il faut vraiment que tout le monde sorte», précise la Gilet jaune Mélanie.

    Selon le dernier sondage réalisé par l'Ifop et Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud Radio et publié le 16 mai, le Rassemblement national arrive en tête des intentions de vote, à 24%, aux prochaines élections européennes. La liste conduite par Jordan Bardella est suivie par LREM qui recueille 23% des voix.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)

    Lire aussi:

    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Un policier frappé lors d’un contrôle pendant que les amis de l’agresseur filment la scène
    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Tags:
    gilets jaunes, élections européennes 2019, Rassemblement national (RN), La République en Marche! (LREM), Emmanuel Macron, Ardennes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik