Ecoutez Radio Sputnik
    Bilal Hassani à l'Eurovision

    «Je suis PD quoi»: taxé d’homophobie après son tweet sur Hassani, Chalençon récidive

    © AP Photo / Sebastian Scheiner
    France
    URL courte
    27883
    S'abonner

    La réaction ironique de Pierre-Jean Chalençon face au résultat de Bilal Hassani à l’Eurovision, qui s’est classé 14e, n’a pas été au goût de tout le monde. Un internaute est allé jusqu’à le traiter d’«homophobe» et de «raciste». Invité de Jean-Marc Morandini, il a mis les points sur les i… de manière très maladroite.

    «Un plan foireux… Une débâcle plus qu’une victoire», tweet publié par Pierre-Jean Chalençon, l’un des animateurs phares de l’émission Affaire conclue, après la divulgation des résultats de l’Eurovision de la chanson a suscité de nombreuses réactions. Si certains des internautes l’ont remercié pour sa sortie, d’autres n’ont pas du tout apprécié ses propos.

    ​Invité sur le plateau de Jean-Marc Morandini sur CNews et Non Stop People, l’«Empereur» à Drouot a reconnu avoir été «un peu dur» et s’est excusé pour sa réaction.

    «Vous me connaissez je n'ai pas ma langue dans ma poche, mais j'espérais avec tout ce qu’on avait dit jusqu’à il y a encore quelques jours qu'il soit dans les cinq premiers», a-t-il expliqué.

    À la question de Jean-Marc Morandini qui s’interrogeait sur le droit de critiquer Bilal Hassani sans être accusé d’homophobie, Pierre-Jean a répondu sans cacher ses émotions:

    «Si je suis homophobe, je suis la reine des abeilles. Je suis PD, quoi. Non, mais à un moment, il faut arrêter! Sous prétexte que vous êtes gay, vous allez être le meilleur chanteur du monde! Sous prétexte que vous êtes gay, vous êtes le meilleur cuisinier du monde! Il faut arrêter cette dictature insupportable!».

    Et de souligner que ce n’est pas parce qu’il est gay qu’il est bon dans l’émission Affaire conclue.

    «Les gens s'en foutent de ça. On est bon, parce qu'on est bon», a-t-il conclu.

    Tags:
    tweet, homophobie, critiques, Pierre-Jean Chalençon, Bilal Hassani, Jean-Marc Morandini, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik