France
URL courte
15176
S'abonner

Pour encourager ses administrés à faire des enfants, le maire de Montereau, Jean Debouzy, a déclaré souhaiter distribuer des pilules bleues. Il a même pris un arrêté municipal. Ce faisant, il poursuit son objectif: faire le buzz pour faire parler de sa commune et éviter la fermeture d’une classe, rapporte France 3.

Le maire de Montereau, Jean Debouzy, a pris un arrêté municipal particulier pour distribuer des pilules bleues et inciter ses administrés à faire des enfants, rapporte France 3. Il espère également faire parler de sa commune pour sauver une classe menacée de fermeture.

«Une ou deux des quatre classes du groupe pourrait fermer. La menace est de rester avec une maternelle et le surplus en primaire dans d'autres communes comme à Lorris ou Varennes-Chaingy. Nous voulons que nos enfants restent à Montereau», a expliqué Jean Debouzy.

«Ça fait parler de l'école, ça m'est venu comme ça. Vous savez ce que c'est les petites pilules bleues… je ne vais pas vous expliquer. Il faut avoir de l'humour de temps en temps. Les maires n'en ont pas toujours!», a-t-il ajouté.

France 3 a publié l'arrêté en question selon lequel des «petites pilules bleues» seront distribuées aux couples entre 18 à 40 ans pour leur donner «toutes les chances de conception et ainsi préserver les écoles des deux communes».

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
«Reprenons le contrôle!»: les démissionnaires de l’UPR fondent un nouveau mouvement souverainiste, Asselineau réagit
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Tags:
médicaments, bébé, école, buzz, augmentation, natalité, maire, Loiret, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook