France
URL courte
431901
S'abonner

La Voix du Nord a expliqué son refus de publier une interview accordée par Emmanuel Macron à la presse quotidienne régionale en invoquant l’obligation de soumettre le texte à l’Élysée pour relecture, mais aussi l’équilibre dans le traitement politique de la campagne électorale à l’approche des européennes.

La Voix du Nord a publié un article expliquant son refus de publier l’interview accordée le 20 mai par Emmanuel Macron à neuf journalistes de grands titres régionaux, dont le quotidien en question.

Selon le journal, la rencontre avec le Président de la République, qui a duré une heure et demi, a été «encadrée de façon inédite», les participants étant dans l’obligation de «coécrire sur place une version unique des réponses présidentielles, puis à la soumettre à la relecture de l’Élysée avant toute publication du texte validé». Une condition jugée inacceptable par La Voix du Nord, qui indique ne plus admettre la relecture des interviews avant parution depuis la mi-janvier 2018.

Outre cela, le journal rappelle que l’entretien a été accordé à l’approche des élections européennes, prévues pour le 26 mai. Dans cette optique, La Voix du Nord a pris des précautions afin de contribuer à «l’équilibre dans le traitement politique d’une campagne électorale».

«En s’invitant dans la presse régionale à cinq jours du scrutin, alors que son engagement pour la liste Renaissance ne fait aucun doute, il nous a semblé qu’Emmanuel Macron rompait cet équilibre essentiel au débat démocratique», a précisé le média.

Européennes: Emmanuel Macron s’investit (un peu trop) dans la campagne LREM
© Sputnik . Bruno Marty
Européennes: Emmanuel Macron s’investit (un peu trop) dans la campagne LREM

Lire aussi:

Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
De plus en plus de dirigeants européens se rangent dans le camp de Macron face aux «invectives» d'Erdogan
Tags:
élections européennes, interview, palais de l'Élysée, La Voix du Nord, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook