Ecoutez Radio Sputnik
    Une grue

    Un ouvrier décapité sur un chantier de Vinci Construction France

    CC0 / AKuptsova
    France
    URL courte
    4141
    S'abonner

    Après un rejet de béton dans la Seine imputé à Vinci Construction France, un drame s’est produit sur un chantier de la même société. Des coffrages en béton qui ont basculé dans le vide ont décapité un ouvrier.

    Un ouvrier est mort décapité lors d’une manœuvre de levage le 21 mai vers 15 heures, sur le chantier de construction de la société Vinci à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine.

    La victime de 44 ans a été tuée sur le coup par la chute du chargement de plusieurs tonnes d'une grue, lequel a basculé dans le vide après avoir heurté l'angle du bâtiment en construction, relatent des médias en citant la police. Les coffrages en béton ont touché un angle et ricoché sur les 2e et premier étages de l’édifice avant de s’écraser sur l’ouvrier.

    Une cellule psychologique a été mise en place sur le chantier, le grutier, âgé de 54 ans, et trois autres employés se trouvant en état de choc.

    Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de ce drame et les responsabilités de chacun. La société Vinci Construction France a confirmé «l'accident mortel d'un de ses collaborateurs».

    Chaque jour, entre 150 et 200 ouvriers travaillent sur le chantier en question, selon la police.

    Un rejet de béton dans les eaux de la Seine avait par ailleurs été découvert en mars. Une pollution notamment constatée à Nanterre, sur le site de fabrication. La centrale à béton en question appartient également à Vinci Construction. Selon les garde-pêches, ces rejets sont effectués systématiquement depuis début 2018.

    Tags:
    constructions, Vinci, accident, grues, Nanterre, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik