France
URL courte
Elections européennes 2019 (32)
25277
S'abonner

Jean-Marc Schiappa, le père de Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité femmes-hommes, fait officiellement partie du comité de soutien de la France insoumise pour les européennes.

À l’approche des élections européennes prévues dimanche, la France insoumise a publié le 21 mai les noms des personnes composant le comité de soutien de la liste conduite par Manon Aubry. Parmi eux, il y a des artistes, des syndicalistes, des scientifiques, des économistes, des philosophes et également Jean-Marc Schiappa, le père de la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, indique le communiqué du parti de Jean-Luc Mélenchon.

​Marlène Schiappa étant l’une des soutiens les plus actifs de la liste Renaissance menée par Nathalie Loiseau, le père et la fille se trouvent ainsi divisés politiquement.

En juin 2018, M.Schiappa, qui est historien d'obédience trotskiste, spécialiste du révolutionnaire Gracchus Babeuf et président de l'Institut de recherche et d'étude de la libre-pensée, avait déjà critiqué sa fille pour l’impropre usage d’une citation de Karl Marx pour défendre la réforme des aides sociales.

La femme politique a évoqué par la suite le sujet de non convergence de leurs positions sur son compte Twitter en soulignant que les femmes avaient le droit de vote depuis 75 ans et que «ramener les femmes à leurs pères ou leurs maris n’aide pas à la lutte pour la parité en politique».

​Les élections au Parlement européen auront lieu le 26 mai en France, avec la possibilité de voter pour les membres de la 9e délégation française au sein du corps législatif de l'UE. Ces élections se dérouleront, dans l'ensemble du bloc, du 23 au 26 mai 2019.

Dossier:
Elections européennes 2019 (32)

Lire aussi:

Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Prudence de Sioux: pourquoi Merkel ne veut absolument pas désobliger la Turquie
Tags:
élections européennes 2019, La France insoumise (LFI), Manon Aubry, Marlène Schiappa, Nathalie Loiseau, Jean-Luc Mélenchon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook