Ecoutez Radio Sputnik
    peine de mort

    Un quatrième Français condamné à mort en Irak pour appartenance à Daech

    CC BY-SA 2.0 / Global Panorama
    France
    URL courte
    19270

    Un quatrième Français a été condamné à mort en Irak pour appartenance à Daech*, a constaté une journaliste de l'AFP. Auparavant la justice irakienne avait condamné à mort trois ressortissants français pour avoir rejoint les rangs de cette organisation terroriste.

    Un quatrième Français a été condamné à mort en Irak pour appartenance à Daech*. Selon l'AFP, il s'agit de Mustapha Merzoughi, 37 ans, condamné à mort par pendaison par le juge Ahmed Mohamed Ali au terme de sa comparution à Bagdad.

    Auparavant la justice irakienne a condamné à mort trois ressortissants français pour avoir rejoint Daech*. Les trois Français avaient été transférés de Syrie en Irak en février dernier. Ils faisaient partie d'un groupe de 14 Français et de près de 300 détenus majoritairement irakiens qui avaient été capturés par les Forces démocratiques syriennes (FDS).

    Les trois Français disposent de 30 jours pour faire appel de leur condamnation. Ils ont rejeté le verdict et demandé sans succès à être jugés en France, a déclaré leur avocat commis d'office.

    Le Quai d'Orsay a déclaré qu'il entreprenait les «démarches nécessaires auprès des autorités irakiennes» suite à la condamnation à mort de trois Français. Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, a quant à elle tenu à rappeler le droit à la protection consulaire dont les condamés bénéficient.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    peine de mort, Daech, Forces démocratiques syriennes (FDS), Sibeth Ndiaye, Syrie, France, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik