France
URL courte
Elections européennes 2019 (32)
1362
S'abonner

Les détenus qui votaient par correspondance aux européennes ont placé en tête le Rassemblement national comme leurs compatriotes libres à l'échelle nationale. Le parti a rassemblé 23,52 % des voix des prisonniers inscrits et ayant voté par correspondance en devançant ainsi la France insoumise (19.68%) et La République en Marche (9%).

Le Rassemblement national est arrivé en tête des élections européennes, y compris chez les personnes détenues. Selon des chiffres communiqués le 26 mai au soir par le porte-parole du ministère de la Justice, le parti a rassemblé 23,52 % des voix des prisonniers inscrits et ayant voté par correspondance.

Si, dans le score national, un seul point sépare le Rassemblement national de La République En Marche, dans le vote des détenus, c'est la France Insoumise qui occupe la deuxième place en réunissant 19,68 % des voix, soit un écart de presque quatre points.

C'est ensuite la liste de La République en Marche (LREM) qui occupe la troisième place, avec 9 % des voix, talonnée par le parti Europe Écologie-les Verts (EELV), avec 8,93 %.

La liste de Génération.s conduite par Benoît Hamon se place en cinquième position (5,1 %), devant celles d'Urgence écologie et de Place publique. Florian Philippot (Les Patriotes) et François Asselineau (UPR) obtiennent respectivement 2,6 % et 2,4 %. Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) en recueille 2,3 %. La liste Les Républicains arrive en treizième position avec 1,9 %.

Les détenus ont expérimenté le vote par correspondance dans 165 des 188 prisons françaises. Selon Youssef Badr, le porte-parole du ministère de la Justice, 4.915 détenus étaient inscrits sur les listes. Le taux de participation final a atteint 84,78 %.

Au total, environ 50.000 personnes détenues disposent du droit de vote en France. Les détenus ont aussi la possibilité de voter par procuration ou lors d'une permission de sortir.

Selon les résultats des élections européennes publiés par le ministère de l'Intérieur le 27 mai, la liste conduite par Jordan Bardella s'est imposée avec 23,31% des suffrages à l'échelle nationale, en devançant celle soutenue par Emmanuel Macron à 22,41%.

Dossier:
Elections européennes 2019 (32)

Lire aussi:

Un rapport remis par le Pr. Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
Cet hôpital parisien a dû recruter des gardes du corps pour protéger les soignants des agressions dans la rue - vidéo
Un chien tombé dans l’eau glacée refuse d'être sauvé par un homme qui plonge pour lui – vidéo
Certains «haïssent» leur propre «incapacité»: quand Pékin recadre Paris sur le Covid-19
Tags:
vote, détenus, élections européennes 2019, La France insoumise (LFI), La République en Marche! (LREM), Rassemblement national (RN), France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook