Ecoutez Radio Sputnik
    kebab

    Ménard conseille à Hamon d’aller travailler dans un kebab après sa défaite aux européennes

    © AFP 2019 FRANK PERRY
    France
    URL courte
    27481
    S'abonner

    Après la défaite aux européennes de Benoît Hamon, le maire de Béziers, Robert Ménard, a taclé sur Twitter le chef du parti Génération.s en lui conseillant d’aller travailler dans un kebab. La pique fait référence à un vif échange antérieur entre les deux hommes.

    Après l'annonce des résultats des élections européennes, Robert Ménard a commenté le score obtenu par Benoît Hamon via une phrase piquante sur Twitter.

    «Benoît Hamon va avoir du temps libre: il peut enfin commencer sa carrière de vendeur de kebab», a-t-il écrit.

    Ce message fait référence à une autre publication, quant à elle adressée par Benoît Hamon au maire de Béziers sur le même réseau social. Le 16 mai dernier, l'ancien candidat socialiste à la présidentielle avait en effet publié une vidéo dans laquelle on pouvait le voir assis à la table d'un kebab de Béziers:

    «Il fait la guerre aux kebabs, mais derrière la guerre aux kebabs, il fait surtout la guerre à une population qu'il n'aime pas», avait-il souligné.

    Ce tweet avait pour objectif de dénoncer une prise de position du maire de Béziers, lequel avait déclaré qu'il y avait trop de restaurants kebabs dans sa ville.

    «J'assume, je ne veux pas que Béziers devienne la capitale du kebab. Ces commerces n'ont rien à voir avec notre culture!», avait-il écrit le 30 novembre 2015 sur Twitter.

    La liste menée par Benoît Hamon a obtenu dimanche 3,27% des voix, en-dessous du seuil des 5% qui permet de faire élire des députés européens à Strasbourg. Au lendemain de cette défaite, le fondateur de Génération.s a déclaré à l'AFP vouloir prendre «du recul» pour «(se) poser et réfléchir».

    Tags:
    kebab, élections européennes 2019, Génération.s, Benoît Hamon, Robert Ménard, Béziers, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik