France
URL courte
Explosion d'un colis piégé à Lyon (16)
470
S'abonner

Le procureur de Paris a reproché à Christophe Castaner et à Gérard Collomb d’avoir pris l’initiative de communiquer sur les investigations en cours à Lyon. L’explosion d’un colis piégé y avait fait treize blessés vendredi 24 mai.

Le parquet de Paris a publié le 28 mai un communiqué de presse à l’adresse du ministre de l’Intérieur et de son prédécesseur, Gérard Collomb, pour les rappeler à l’ordre de façon détournée.

«Le procureur de la République rappelle que l’enquête ouverte à la suite des faits commis à Lyon vendredi soir est couverte par le secret et […] qu’il est le seul à pouvoir rendre publics des éléments objectifs tirés de la procédure», peut-on lire dans le communiqué.

Le procureur fait ici référence à l’enquête sur l’explosion du colis piégé à Lyon. Christophe Castaner avait publié un tweet le 27 mai à 10h12, dans lequel il annonçait l’interpellation sur la voie publique du principal suspect de cet attentat.

Or, les enquêteurs n’avaient pas encore eu le temps de perquisitionner le domicile du mis en cause de 24 ans et craignaient que la diffusion de cette nouvelle ne mette en alerte d’éventuels complices restés sur place.

Le maire de Lyon, Gérard Colomb, n’a pas non plus été en reste. Il a annoncé l’arrestation d’un deuxième suspect quinze minutes avant le début officiel de la garde à vue. Une telle bévue suffirait à fragiliser la procédure.

Un colis piégé contenant des vis, des clous et des boulons a explosé le 24 mai, vers 17h30, devant la boulangerie La Brioche Dorée située dans la rue piétonne Victor-Hugo dans le centre de Lyon, faisant 13 blessés légers.

Dossier:
Explosion d'un colis piégé à Lyon (16)

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Restrictions chinoises sur le trafic aérien: les Américains attaquent, les Européens acquiescent
Tags:
Christophe Castaner, Gérard Collomb, attentat, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook