Ecoutez Radio Sputnik
    Des pompiers et des médecins près du lieu de l'explosion à Lyon (24 mai 2019)

    Le principal suspect de l’explosion à Lyon a reconnu avoir placé la bombe artisanale lui-même

    © REUTERS / EMMANUEL FOUDROT
    France
    URL courte
    Explosion d'un colis piégé à Lyon (16)
    421

    Deux jours après son arrestation, le jeune homme de 24 ans auteur présumé de l’attaque à Lyon s’est mis à parler ce mercredi 29 mai. Il a notamment reconnu avoir posé la bombe artisanale, ayant blessé 13 personnes, dans le centre-ville, indiquent des médias français. D’après lui, il a agi seul.

    En garde à vue, le principal suspect de l’explosion à Lyon, Mohamed Hichem M., 24 ans, a reconnu avoir placé le colis piégé dans le centre-ville, ont annoncé des médias français, se référant à leurs propres sources.

    Le jeune homme a en outre affirmé avoir acheté le matériel explosif sur le site Amazon. Il insiste sur le fait qu’il a agi sans complice. Selon les informations de la source de BFM TV, l'ancien étudiant en informatique a effectué des recherches Internet sur le jihad, la fabrication de bombes artisanales et le moyen de les déclencher à distance.

    Décrit comme «peu coopératif» lors de sa garde à vue, l’homme est passé aux aveux après que ses empreintes ADN ont été retrouvées sur les restes du colis piégé, avait rapporté France Info se référant à ses sources. En outre, lors de la perquisition à son domicile dans la banlieue de Lyon, des produits nécessaires à la fabrication de la bombe ont été retrouvés.

    Comme l’a indiqué le ministre français de l’Intérieur, le suspect avait «certainement» l'intention de tuer. Néanmoins, «ni le profil qui l'a amené vers l'acte, ni le mobile» ne sont encore établis, a-t-il ajouté.

    Le 27 mai, Christophe Castaner a annoncé l'interpellation d'un suspect, un homme de 24 ans, en lien avec l'explosion du colis piégé qui a fait 13 blessés le 24 mai dans le centre de Lyon. Il a été arrêté sur la voie publique à 09h55 dans le VIIe arrondissement par la police judiciaire de Lyon dans le cadre d'une filature depuis son domicile. Peu après, Gérard Collomb a déclaré l'interpellation d'un deuxième suspect. Par la suite, selon le parquet de Paris, deux autres arrestations ont eu lieu.

    Dossier:
    Explosion d'un colis piégé à Lyon (16)

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Tags:
    Gérard Collomb, Christophe Castaner, suspect, attaque, explosion, Lyon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik