France
URL courte
707106
S'abonner

Emmanuel Macron a exprimé sa volonté de remplacer certains hauts fonctionnaires au sein de l’administration centrale qui ne sont plus en phase avec la politique du gouvernement et qui freinent la mise en place des réformes. Cette initiative du chef de l’État français reflète une promesse de sa campagne présidentielle.

Une série de remplacements au sein de l’administration centrale française est prévue à partir de juin 2019 selon les projets d’Emmanuel Macron, a déclaré la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

Emmanuel Macron
© Sputnik . Irina Kalachnikova

Dans le cadre du conseil des ministres du 29 mai, le «Président français a souhaité que les nominations à la tête des administrations centrales puissent refléter notre volonté» que les réformes soient «accélérées», avec «une traduction perceptible par nos concitoyens», a fait savoir la porte-parole à l’issue du conseil.

Cette mesure répond à une promesse d’Emmanuel Macron qui, dès le début de sa présidence, avait promis le remplacement des responsables à qui, selon son entourage, «il reproche de freiner les réformes», indique Le Parisien. Cependant, il ne s’agissait pas jusqu’ici de remplacements importants.

D’après Sibeth Ndiaye, «il est évident que le déploiement des politiques publiques nécessite que les responsables des administrations centrales soient parfaitement en accord avec ces déploiements».

Ainsi, «on n’imagine pas que le directeur général des Finances publiques soit en désaccord avec le prélèvement à la source qu’il est supposé mettre en œuvre. C’est une difficulté supplémentaire que l’on peut s’éviter».

Sans préciser les fonctionnaires visés par ces mesures, la porte-parole a tenu à souligner qu’il y avait des endroits «où ça ne se passe pas très bien»:

«La personne n’est pas au bon endroit au bon moment et cela nécessite donc des changements. C’est à ce type de changement que le Président a appelé le gouvernement».

Lire aussi:

Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
palais de l'Élysée, remplacement, France, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook