Ecoutez Radio Sputnik
    Marine Le Pen

    Le RN tend la main aux Républicains après la démission de Wauquiez

    © AFP 2019 Bertrand GUAY
    France
    URL courte
    233416
    S'abonner

    Après l’annonce de la démission de Laurent Wauquiez de la présidence des Républicains, Marine Le Pen a lancé un appel à «tous les cadres et électeurs» de ce parti. Sa nièce Marion Marechal, à son tour, s’est prononcée pour «une grande coalition» de la droite.

    La démission de Laurent Wauquiez de la présidence du parti Les Républicains (LR) «était inévitable», a jugé dimanche 2 juin Marine Le Pen. Elle a aussi profité de cette occasion pour s'adresser aux cadres et aux électeurs des Républicains.

    Plus tôt, la nièce de Marine Le Pen et ancienne députée Front national (2012-2017), Marion Maréchal avait estimé dans une interview accordée le 2 juin à LCI que le Rassemblement national (RN) ne pouvait pas «capter à lui seul l'ensemble des personnalités politiques, des élus ou même des électeurs».

    «Ce que je crois en revanche indispensable, c'est que demain puisse émerger, je l'espère, de cette débâcle des Républicains, ce courant de droite qui se structure, qui puisse demain accepter le principe d'une grande coalition avec le Rassemblement national, en gardant ses spécificités», a-t-elle ajouté.

    Marion Maréchal qui avait démissionné en 2017 de toutes ses fonctions au sein du futur RN a déclaré qu'elle ne voulait pas se retrouver «en duel avec Marine Le Pen».

    «Je cherche à éviter d'imposer aux Français une guerre familiale après la fille contre le père, la nièce contre la tante», a-t-elle précisé.

    Laurent Wauquiez a annoncé dimanche 2 mai sur TF1 sa démission de la présidence des Républicains. Cette annonce est intervenue une semaine après la déroute historique du parti (8,48%) aux élections européennes.

    Tags:
    élections européennes, démission, Rassemblement national (RN), Les Républicains (LR), Laurent Wauquiez, Marion Maréchal-Le Pen, Marine Le Pen, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik