Ecoutez Radio Sputnik
    Marion Maréchal Le Pen

    Deux proches de Marion Maréchal créent une instance en vue de l’élection présidentielle de 2022

    © AFP 2019 Jeff Pachoud
    France
    URL courte
    12259

    Alliance pour la France, voici le nom de l’association que Samuel Maréchal, le père de l’ex-députée du Vaucluse, et Arnaud Stephan, son ancien conseiller parlementaire, ont créée en vue de la prochaine élection présidentielle, écrit L’Obs.

    Précisant qu’il ne s’agissait pas d’un parti, Samuel Maréchal, le père de Marion Maréchal, et Arnaud Stephan, son ancien conseiller, ont fondé, en vue de la prochaine élection présidentielle, une association intitulée Alliance pour la France, relate L’Obs. Le nom de cette dernière a déjà été déposé à l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi).

    «Je ne suis candidat à rien. C’est un retour à l’engagement politique. Il ne faut pas qu’Emmanuel Macron puisse faire un second mandat», a exposé Samuel Maréchal, cité par L’Obs.

    Même si l’échéance est loin, Maréchal et Stephan estiment qu’il est d’ores et déjà nécessaire de la préparer, en vue d’éviter une nouvelle défaite, de faire revenir au vote les personnes déçues de leur camp:

    «Il faut que le candidat du camp national ait 50% des voix plus une au second tour de l’élection présidentielle […] Regardez ce qu’il s’est passé avec le Brexit. L’évènement le plus signifiant, c’est le retour au vote d’une partie des électeurs abstentionnistes. Et ils ont voté pour le Brexit», précisent-ils.

    Expliquant que leur but était de «créer les conditions de la victoire», Arnaud Stephan a nuancé que la stratégie de l’Alliance reposait sur quatre piliers:

    «Un, le réseau et tous ceux qui ont été élus mais qui se sont détournés des partis, complètement dégoûtés. Deux, les influenceurs. Trois, aller trouver des moyens pour créer un cadre. Quatre, la data, pour faire des analyses sociologiques fines.»

    Arnaud Stephan était le conseiller de la nièce de Marine Le Pen alors qu’elle était députée du Vaucluse, de 2012 à 2017. Quant à Samuel Maréchal, c’est un ancien patron du FNJ, le mouvement de jeunesse du Front national (maintenant le RN). En 2007, il avait quitté le FN.

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    élection présidentielle, Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen, alliance, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik