Ecoutez Radio Sputnik
    L'île de La Réunion

    Pourquoi des gendarmes et des policiers étaient-ils attablés dans une mosquée? (photo)

    CC0 / Pixabay/Schland
    France
    URL courte
    387646

    France Info a enquêté sur une photo postée sur Facebook montrant des policiers et des gendarmes attablés avec des musulmans dans une mosquée. Le média conclut que cela fait partie du vivre ensemble en vigueur sur l’île de La Réunion.

    Des gendarmes et policiers municipaux en uniforme sont assis sur des tapis autour d’une longue table sur laquelle se trouvent des assiettes et des verres. Parmi les autres convives, des représentants des musulmans. L’intérieur est très proche de celui d’une mosquée.

    France Info a réussi à remonter aux origines d’un tel mélange. La photo a été prise le 28 mai dans la mosquée de Saint-Joseph, petite ville du sud de l'île de La Réunion, à l'occasion de l'iftar. Pour les musulmans pratiquants, c’est le repas qui est pris chaque soir au coucher du soleil pendant le jeûne du ramadan. Le cliché a été posté sur la page Facebook d'actualité locale, Mon Saint-Jo.

    «L'Association Islamique de Saint-Joseph a invité le maire Patrick Lebreton, élus de Saint-Philippe et Petite-Ile, enseignants, représentants de l’État, associations et représentants des différentes communautés religieuses à une rupture de jeûne ou iftar fraternel. Une tradition qui se perpétue depuis quelques années, à Saint-Joseph pendant le mois du Ramadan et qui vise à renforcer les liens et le bien vivre ensemble réunionnais», est-il indiqué dans le message accompagnant la photo.

    L’image a connu un grand succès, étant diffusée par les réseaux sociaux et les médias. Par exemple, elle a également été publiée par l'association islamique de Saint-Joseph, qui gère la mosquée, sur sa page Facebook. Selon France Info, Goulam Gangate, président de l'association culturelle, confirme l’authenticité de la photo, en soulignant la transformation d’une telle réunion en une tradition: «Ça fait une douzaine d'années qu'on organise cet “iftar d'ouverture". C'est l'occasion de se rencontrer, d'abaisser les barrières et de se parler».

    Patrick Lebreton, maire de la ville, a aussi partagé la photo, en présentant le fait à France Info comme une «coutume» et l’exemple du «vivre ensemble réunionnais».

    «C'est toujours un plaisir d'être invité comme chaque année par l'Association Islamique de Saint-Joseph à rompre le jeûne.

    En tant que catholique, c'est un moment de partage que j'apprécie tout particulièrement. Il traduit parfaitement notre vivre ensemble à la Réunion. Avoir un centre ville où, à quelques mètres de distance, s'érige une mairie (symbole de laïcité), une église et une mosquée est une chance. Nous devons continuer à entretenir ce modèle de société reunionnais».

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    Franceinfo, enquête, police, gendarmes, Ramadan, mosquée, La Réunion
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik