Ecoutez Radio Sputnik
    Euros

    Le député LREM soupçonné d’avoir gaspillé plus de 21.000 euros à des fins personnelles jugé pour abus de confiance

    © Sputnik . Vladimir Trefilov
    France
    URL courte
    11620
    S'abonner

    Poursuivi par le tribunal correctionnel de Rennes pour abus de confiance, le député La République en marche Mustapha Laabid a reconnu avoir fait certains achats personnels en utilisant la carte bancaire de l'association qu'il présidait, relate la presse.

    Le député La République en marche et président du groupe d’amitié France-Maroc à l’Assemblée Nationale Mustapha Laabid, âgé de 50 ans, a été convoqué le 3 juin au tribunal correctionnel de Rennes pour abus de confiance, rapportent ldes médias. Il est notamment soupçonné d'avoir utilisé à des fins personnelles une partie des fonds d'une association d'insertion rennaise, Collectif Intermède, dont il était président avant son élection en juin 2017.

    Selon le parquet de Rennes, Laabid aurait dépensé 21.930 euros pour des repas, des achats divers dans des commerces ou encore des paiements de téléphonie, d'hôtels et d'amendes. Cette somme a été prise sur les 96.000 euros de subventions publiques versées par la ville de Rennes et différents ministères.

    «Je n’ai jamais fait de courses personnelles sur le compte de l’association», s’est d’abord défendu Laabid, affirmant que chaque dépense était liée à un événement de l’association. Il a toutefois reconnu par la suite qu’il y avait pu avoir des «négligences dans la gestion», citant notamment l’achat d’articles de sport, signale Jeune Afrique.

    Le parquet a requis six mois de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité. Une enquête avait été ouverte à la suite d’un signalement, en octobre 2017, de Tracfin, la cellule antiblanchiment de Bercy.

    Tags:
    argent, tribunal, confiance, Assemblée nationale, La République en Marche! (LREM), France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik