France
URL courte
9111
S'abonner

Interpellé en état d’ivresse, en possession de stupéfiants et au volant d’une camionnette volée dans les Yvelines, un malandrin se précipitait en fait pour regagner la prison où il purgeait sa peine en régime de semi-liberté.

Le voleur d’une camionnette qui a été interpellé le 4 juin dans les Yvelines était en définitive un détenu pressé de rentrer à la prison où il purge sa peine en bénéficiant d’un régime de semi-liberté relate Le Parisien. Le jeune homme, âgé de 29 ans, avait compris qu’il arriverait en retard pour réintégrer dans l’après-midi la maison d’arrêt de Versailles et a décidé d’emprunter la camionnette d’un chauffeur-livreur qu’il croise en cours de route.

Le livreur en question, apparemment aussi très pressé, avait laissé la clé de contact dans le véhicule, ce dont a profité le malfrat. Les forces de l’ordre immédiatement alertées par la victime, arrêtent le prisonnier malchanceux quelques rues plus loin que l’endroit du délit.

Fouillé, le malandrin a été trouvé en possession de stupéfiants et d’un portable dont il n’a pas pu expliquer la provenance. Qui plus est, l’homme était en état d'ivresse, ce qui a aggravé son cas. Escorté par la police, il a enfin regagné la maison d’arrêt de Versailles.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Tags:
véhicule, vol, voleurs, France, prison, police, prisonniers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook