France
URL courte
11271
S'abonner

Lundi 3 juin, l’agresseur présumé d’une jeune femme de 21 ans mortellement poignardée le 17 mars a été arrêté et écroué. Le mineur a pourtant nié toutes les accusations.

Coupable présumé du meurtre d'une étudiante de 21 ans, Marie-Bélen Pisano, dans le Ve arrondissement de Marseille, un mineur a été interpellé et écroué, relate le quotidien La Provence. Les enquêteurs ont réussi à l'identifier grâce à l'ADN retrouvé sur la victime. Toutefois, l'adolescent nie toutes les accusations.

C'est le 17 mars qu'est survenu le drame. Une jeune femme a trouvé la mort à la suite d'un coup de couteau au thorax, près de la station de métro La Timone. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'agresseur a attaqué la jeune femme pour lui voler son portable. Elle a été prise en charge par les services de secours, avant de décéder une heure plus tard à l'hôpital.

Les enquêteurs n'avaient en leur possession qu'une capture d'écran sur laquelle figurait l'agresseur, vêtu d'une veste en cuir et portant un sac en bandoulière sombre et un chapeau noir. Ils ont immédiatement lancé un appel à témoins afin de l'identifier.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
Marseille, France, arme blanche, agression, suspect, meurtre, portable, vol, femmes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook