Ecoutez Radio Sputnik
    Un couteau

    Condamné à la prison pour avoir tenté d’attaquer des policiers au couteau dans la rue

    © Sputnik . Dmitri Korobeynikov
    France
    URL courte
    1352
    S'abonner

    Un homme a menacé au couteau trois policiers venus l’interpeller à Saint-Brieuc. Il a été condamné à neuf mois de prison dont cinq avec sursis et a été écroué vendredi 7 juin, a relaté Ouest-France.

    Un homme fortement alcoolisé s’en est pris mercredi 5 juin à une jeune femme au cours d’une soirée à Saint-Brieuc, en Bretagne. Apeurée, elle a quitté le logement, mais a été suivie par l’individu, a raconté Ouest-France. Inquiets, deux amis de l’homme ont également quitté les lieux. Dans la rue, l’individu a sorti un couteau et a essayé de porter des coups à ses amis et un troisième homme.

    Même quand la police est arrivée sur les lieux, il a refusé de lâcher son arme blanche et s’est avancé vers les forces de l’ordre. L’un des policiers a fait usage de son pistolet à impulsion électrique (taser) pour tenter de le maîtriser. Mais l’homme y est resté insensible.

    «Ça ne lui fait rien. Il se relève. Dans sa fuite, il tente de porter un coup de couteau au policier qui le poursuit», a expliqué Éric Tabard, l’avocat des trois policiers, cité par Ouest-France.

    Les agents ont finalement réussi à le faire tomber au sol et à l’interpeller.

    De nationalité soudanaise, l’homme vivait depuis deux ans à Saint-Brieuc et était en situation irrégulière sur le territoire français, a précisé pour sa part Le Télégramme.

    Jugé vendredi en comparution immédiate, l’homme a dit ne se souvenir de rien, sauf qu’il avait beaucoup bu. En effet, il avait deux grammes d’alcool par litre de sang.

    Il a été condamné à neuf mois de prison dont cinq avec sursis, a précisé le journal. Il devra verser 500 euros à chacun des trois policiers au titre de préjudice moral. Il a été écroué, a ajouté Ouest-France.

    Tags:
    préjudice, peine de prison, Bretagne, Ouest-France, police, arme blanche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik