France
URL courte
9139
S'abonner

À Lorient, dans le Morbihan, un automobiliste a fauché dimanche 9 juin deux enfants âgés de 10 et 7 ans à la sortie d'un rond-point pour fuir un contrôle routier. L’un des deux enfants est mort, le second a été hospitalisé en urgence absolue. Après l'accident, le conducteur a pris la fuite.

Un drame s'est produit dans l'après-midi du dimanche 9 juin à Lorient, où deux enfants âgés de 7 et 10 ans ont été percutés violemment par une voiture.

Lors d'un contrôle de gendarmerie à l’extérieur de la ville, un automobiliste s’est arrêté avant de redémarrer brutalement et de prendre la fuite, raconte Franceinfo. Les gendarmes ont d’abord entamé une course-poursuite, mais y ont renoncée, le véhicule poursuivi roulant trop vite.

Aux alentours de 17h30, l’automobiliste a fauché à la sortie d'un rond-point deux enfants alors qu'ils se trouvaient sur le trottoir.

Les enfants ont été emmenés en urgence absolue à l'hôpital du Scorff, mais l'un d'eux est décédé des suites de ses blessures alors que le pronostic vital du deuxième est engagé.

Après l'accident, le conducteur et sa passagère ont pris la fuite à pied, leur véhicule étant endommagé.

«Le véhicule incriminé avait préalablement commis un refus d’obtempérer dans une commune proche. Il était suivi à distance par un véhicule de gendarmerie qui transmettait au Centre opérationnel les informations nécessaires à son interception dans les meilleures conditions de sécurité possibles. Le véhicule en cause, qui circulait à vive allure sur une voie réservée aux bus, percutait dans un premier temps une autre voiture en sortie de rond-point, sans faire de blessés, avant de faucher les deux enfants», a déclaré la magistrate.

Lire aussi:

Pourquoi la tempête Alex attendue en France est-elle qualifiée de «bombe météorologique»?
«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
«La pire expression du racisme»: la mort sous les insultes d’une femme autochtone à l’hôpital ébranle le Canada
Tags:
fuite, hospitalisation, police, accident mortel, accident, Lorient, véhicule, enfants, enfants tués
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook