France
URL courte
317
S'abonner

Un individu s’est présenté à deux vigiles dans un Auchan à Avignon samedi 9 juin en disant être un gendarme et craindre un risque d’attentat. Il a tenté de les asperger de lacrymogène mais a été aussitôt maîtrisé. Une expertise psychiatrique a permis d’expliquer ce comportement, rapporte Le Dauphiné libéré.

Samedi soir, deux agents de sécurité du magasin Auchan d’Avignon (Vaucluse) ont été intrigués par le comportement d’un individu qui s’est présenté comme un gendarme et a annoncé craindre un risque d’attentat, a relaté Le Dauphiné libéré.

Au moment où les vigiles, peu confiants, ont demandé à l’inconnu de présenter sa carte professionnelle celui-ci a sorti une bombe de gaz lacrymogène.

Le média indique que, rapidement maîtrisé, il a été remis aux policiers dépêchés sur place.

Un médecin psychiatre l’ayant examiné a demandé son hospitalisation d’office, selon Le Dauphiné libéré.

Lire aussi:

Jean-Jacques Bourdin «profondément affecté» par son éviction de la matinale de RMC
Émeutes urbaines: «Le gouvernement n’a ni les moyens ni l’intérêt d’aller à l’affrontement», selon Me de Montbrial
Le fossé se creuse entre Bruxelles et Orban: «on n’attend pas que l’UE nous dise ce qu’on a le droit d’utiliser»
Cette question sur Napoléon fait éclater de rire Élisabeth Moreno – vidéo
Tags:
psychiatres, risques d'attentats, gaz lacrymogènes, gendarmes, Auchan, Avignon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook