Ecoutez Radio Sputnik
    Un obus (image d'illustration)

    Une tragédie évitée de justesse? Pourquoi les démineurs ne sont pas intervenus pour un obus trouvé dans le Calvados

    © Wikipedia /
    France
    URL courte
    1113
    S'abonner

    Les cérémonies organisées pour l’anniversaire du Jour-J ont empêché des spécialistes du déminage d’intervenir afin de neutraliser l’obus trouvé par deux fillettes dans leur jardin.

    Deux enfants jouant dans leur jardin ont retrouvé un obus dimanche dernier, le 9 juin, à Trouville-sur-Mer dans le Calvados, relate le site Actu17. Les deux fillettes ont présenté leur trouvaille à leurs parents qui ont immédiatement alerté la police. Par contre, les démineurs ont été incapables d’intervenir à cause de la cérémonie du 75e anniversaire du débarquement de Normandie.

    Le père de famille a confié qu’au lieu d’arriver sur place, les spécialistes lui ont expliqué comment il fallait procéder afin de sécuriser l’obus. D’après ses dires, les démineurs à qui il a parlé au téléphone ont semblé ne pas croire à un danger imminent. Toutefois, les fonctionnaires de la police nationale ont répondu à son appel et se sont rendus sur place. Ce sont des policiers qui ont procédé au déplacement et à la mise en sécurité du projectile trouvé.

    Ce n’est que vers 21 heures que la famille a pu retourner dans la maison, avec l’obus toujours à proximité mais désormais placé dans un seau rempli de sable, selon les consignes du service de déminage. De plus, les policiers ont informé le village que les spécialistes allaient repasser dans une semaine afin de neutraliser l’engin explosif.

    Lire aussi:

    Un incendie s'est déclaré près de la gare de Bruxelles-Nord - images
    Jean-Paul Delevoye annonce sa démission du gouvernement
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Miss Centre-Val de Loire se moque d’elle-même après le détournement viral d’une de ses photos
    Tags:
    police, France, déminage, enfants, projectiles, obus, Calvados
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik