France
URL courte
Arrestation de Julian Assange à Londres, 2019 (94)
10463
S'abonner

Plusieurs manifestants ont soutenu samedi 15 juin, dans le cadre du 31e samedi de mobilisation des Gilets jaunes, Julian Assange qui a été condamné à près d'un an de prison par la justice britannique et qui, s’il est reconnu coupable, risque aux États-Unis une peine cumulée de 175 ans de prison.

Sept mois après le début du mouvement, les Gilets jaunes sont de nouveau descendus samedi 15 juin dans les rues de nombreuses villes de France. Plusieurs manifestants ont soutenu le fondateur de WikiLeaks, notamment avec des pancartes «Liberté pour Julian Assange».

Assange a été condamné à près d'un an de prison par la justice britannique pour violation des termes de sa liberté conditionnelle lorsqu'il s'était réfugié à l'ambassade d'Équateur en 2012 et, s’il est reconnu coupable, risque aux États-Unis une peine cumulée de 175 ans de prison.

Ce nouveau samedi de mobilisation des Gilets jaunes a été marqué par des tensions particulières et des heurts à Paris et à Toulouse.

Le ministère de l'Intérieur a évalué la participation à la 31e manifestation à 7.000 Gilets jaunes dans toute la France dont 950 à Paris. Or, selon les chiffres du syndicat France Police-Policiers en colère, 35.000 Gilets jaunes étaient ce samedi dans les rues vers 15h30. Le Nombre jaune fait état de son coté de 20.401 participants.

Dossier:
Arrestation de Julian Assange à Londres, 2019 (94)

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Plusieurs individus soupçonnés de préparer un attentat interpellés à Brest
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Le portrait de Mohammed VI et le drapeau marocain à nouveau brûlés et piétinés en France - images
Tags:
ministère français de l'Intérieur, prison, manifestation, émeutes, Toulouse, Paris, WikiLeaks, Julian Assange, gilets jaunes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik