France
URL courte
20351
S'abonner

Accompagné par deux dirigeants du rugby français, le Président de la République a essuyé des sifflets au Stade de France avant la finale du Top 14.

Avant le coup d’envoi de la finale du Top 14, qui opposait Toulouse à Clermont au Stade de France, Emmanuel Macron, accompagné par Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby, et Paul Goze, celui de la Ligue nationale, a été hué par une partie des 80.000 spectateurs présents:

Le Figaro affirme cependant que les «sifflets nourris» du public «ont semblé davantage dirigés vers Bernard Laporte et Paul Goze». Quoi qu’il en soit, M.Macron a été respecté sur la pelouse, les joueurs fidjiens des deux équipes s’agenouillant à son passage.

Pour sa part, le pilier sud-africain du Stade Toulousain Maks Van Dyk a profité de l’occasion pour demander au Président de lui accorder la nationalité française. «Banco, on lance la procédure», a répondu Emmanuel Macron en souriant.

Lire aussi:

Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Rivotril: «euthanasie hors-cadre» ou «ne pas laisser souffrir quelqu’un pleinement conscient»?
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Tags:
sport, nationalité, rugby, Emmanuel Macron, Stade de France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook