France
URL courte
14161
S'abonner

L'une des présidentes de la cour d'assises des Yvelines a été agressée lundi matin à son domicile dans ce département, sans que l'on sache si ces faits sont liés à sa profession, a appris l'AFP de sources concordantes.

La magistrate a été agressée à son domicile, dans le département des Yvelines, aux alentours de 09h30, avec usage d'une arme «dont la nature n'est pas déterminée», a indiqué le parquet de Versailles à l'AFP.

La victime a été blessée à la tête et c'est un membre de la famille qui a prévenu les gendarmes, a affirmé une source proche du dossier. La gravité de ses blessures restait inconnue lundi à la mi-journée.

L'agresseur est en fuite et un important dispositif de recherche a été mis en place par la section de recherche de Versailles, chargée de l'enquête, selon ces sources. 

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a dit sur Twitter apprendre «avec indignation et émotion l'agression de la présidente de la cour d'assises de Versailles. Toutes les forces de l'ordre sont mobilisées pour retrouver les auteurs», a-t-elle déclaré, exprimant son «soutien à la magistrate, à sa famille et à la communauté judiciaire de Versailles.»

«Une pensée à notre collègue de Versailles, agressée violemment à son domicile ce matin», a aussi déclaré le porte-parole de la Chancellerie, jugeant cette agression «aussi lâche qu'insupportable.»

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Reconfinement le week-end pour Dunkerque et ses alentours dès ce vendredi soir
Tags:
Nicole Belloubet, blessure, agression, Yvelines, Versailles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook