Ecoutez Radio Sputnik
    Ordinateur

    Forum du dark Web: vaste coup de filet mené par la cyberdouane française

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    France
    URL courte
    Par
    3133
    S'abonner

    Suspectés d’être les «animateurs techniques» du forum French Deep Web-Market, plateforme où les utilisateurs pouvaient vendre et acheter drogue, armes ou encore faux papiers, trois hommes ont été mis en examen. Sputnik a interrogé un membre du forum pour comprendre quelles étaient les conséquences de cette opération sur la vie du dark Web français.

    La cyberdouane française a frappé un grand coup après le démantèlement de «la plus importante plateforme du dark Web francophone». Trois hommes âgés de 44, 32 et 23 ans, et suspectés d’être les «animateurs techniques» du forum French Deep Web-Market (FDW-M), ont été mis en examen dimanche 16 juin, a annoncé le parquet de Paris. En effet, le FDW-M était connu pour être un carrefour de la vente illégale de drogues, d’armes et de faux papiers sur le dark Web.

    Ainsi, les trois suspects sont accusés de «complicité de trafic de stupéfiants, de vente et d'achat d'armes de guerre et de munitions en réunion, d'escroquerie et de fourniture de faux documents administratifs». Ils se voient également reprocher des infractions douanières, de «mise à disposition d’équipements spécialement conçus pour commettre des atteintes à des systèmes de traitement automatisé de données (STAD)» et d’«entente formée en vue de commettre des atteintes aux STAD». Cette opération d’envergure a été menée par la cyberdouane de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), puis par la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

    Pour Pierre*, contacté par Sputnik, au-delà de la drogue et des armes, le forum French Deep Web-Market permettait également de trouver une multitude de combines. En effet, les utilisateurs pouvaient «trouver des guides de "carding" [utilisation frauduleuse d’informations de cartes de crédit d’un tiers, ndlr], trouver des astuces pour passer des sécurités ou au contraire comment bien se sécuriser sur Internet, mais également comment se faire rembourser sur Amazon». Par ailleurs, c’était aussi un lieu où les néophytes «pouvaient facilement se faire arnaquer».

    L’Observatoire FIC rappelle néanmoins que le dark Web francophone reste très limité comparé au dark Web international. «Le marché noir international anglophone Dream Market totalise ainsi plus de 120.000 offres contre seulement 3.000 sur French Deep Web-Market», détaille le FIC. Si le FDW-M a été démantelé, le forum French Deep Web semble après vérification lui aussi hors ligne. Or, pour Pierre*, cette désactivation du forum French Deep Web représente un véritable problème pour le dynamisme du dark Web français.

    «C’était le forum historique. Le plus facilement accessible pour les novices et les gens qui arrivaient sur le dark Web, c’était le passage obligé», explique Pierre*.

    Ces arrestations mettent-elles en danger la croissance du dark Web français? Selon Pierre*, «C’est de toute manière épisodique. Aujourd’hui, c’est un gros coup parce que ça handicape un peu tout le monde, ça casse la dynamique du dark Web français, mais ça va être dans tous les cas remplacé.»

    *Le prénom a été modifié

    Tags:
    French Deep Web-Market (FDW-M), french deep web forum, cyberdouane, justice, Tor, cybercriminalité, Internet, darknet
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik